Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Nécessaire mise au point.

Publié par mohamed sifaoui sur 15 Février 2008, 00:03am

Catégories : #mohamed-sifaoui

Le site de « Riposte laïque » animé par notre "ami" Pierre Cassen a donné son point de vue sur la soirée de soutien organisée en faveur d’Ayaan Hirsi Ali. Si je partage l’essentiel de l’avis exprimé dans cet article, quelques points me posent un problème de fond et je voudrais expliquer ma position loin de tout esprit polémiste. Je suis même prêt à en débattre publiquement à l’occasion.
Je constate d’abord – et je l’écris avec lucidité et sérénité – que la mode qui est en train de se développer consiste à « soutenir » de manière très sélective et avec une émotion tout aussi sélective celui ou celle qui rejette le plus l’islam. Le curseur du soutien est placé de manière proportionnelle au degré du rejet qui va de l’islamisme à l’islam. Aussi, si la dénonciation de l’islamisme vaut-elle à son auteur l’appui d’un groupuscule, le rejet des fondements même de la religion musulmane suscite une adhésion quasi unanime.  

J’observe et je finis même par craindre qu’y compris ceux que je considérais comme des amis entretiennent finalement une obsession contre la religion musulmane et peut-être contre les musulmans eux-mêmes. J’en déduis donc que le problème, pour beaucoup, n’est plus l’islamisme mais l’islam. Le problème n’est plus les islamistes mais les musulmans. Je tire cette conclusion parce que certains veulent nous faire admettre, en raison de leur lâcheté, qu’ils vomissent l’islam mais qu'ils digèrent les musulmans. Comment est-ce possible ? Il est vrai que les goûts gastronomiques ne se discutent pas mais tout de même un peu de cohérence permettrait d'avoir une ligne claire.
De plus, si j’ai bien compris le débat qui s’installe, le « bon musulman » serait, en substance, celui qui déclare son athéisme. « Reniez votre religion débile et nous allons enfin considérer que vous êtes dignes de notre soutien et de notre reconnaissance », semblent dire certains non sans une certaine condescendance et un paternalisme que beaucoup ont désormais du mal à cacher.
Cette surenchère est à la fois malsaine et surtout contreproductive. Et elle est d’autant plus gênante qu’elle s’inscrit dans une théâtralisation du « combat laïc » et a tendance, de plus en plus, à être « pipolisée ». Le rejet ou la critique de l’islam ne me gêne absolument pas. J’ai tendance à préconiser une approche voltairienne par rapport à des discours ou à des analyses que je ne partage pas. C’est dire que ce n’est pas en tant que défenseur de la religion que je m’exprime mais tout simplement en tant que laïque qui pense que si la religion doit être clairement séparée de l’Etat, celle-ci doit être protégée notamment contre la diabolisation.

De ce point de vue, je suis tout à fait à l’aise en écrivant ce qui va suivre.

Je l’ai écrit, dit et répété : Ayaan Hirsi Ali doit être soutenue. Et je la soutiens sincèrement et totalement. Et certainement pas comme Ségolène Royal qui a tenu à être présente à ses côtés le dimanche pour la photo avant de se démarquer habilement le lendemain, sur une radio nationale, du discours d’Ayaan Hirsi Ali. Je ne la soutiens pas non plus comme Libération qui durant des années a considéré que toute critique de l’islamisme était un « acte d’islamophobie » avant de s’afficher aux côtés de celle qui ne cache pas sa détestation pour l’islam. Je ne la soutiens pas enfin comme Rama Yade qui, tout en supportant un discours présidentiel inquiétant sur la question de la laïcité, voit dans la présence d’Ayaan Hirsi Ali à Paris le « coup de comm » qu’il ne faut surtout pas laisser passer.
Je soutiens Ayaan Hirsi Ali et je ne veux ni me laisser photographier à ses côtés, ni faire un « coup de pub » à travers son action. 
Parce que ce que je soutiens, ce n’est certainement pas son discours qui est, à ne pas en douter, le résultat de la trajectoire d’une jeune fille traumatisée par une histoire personnelle écrasée par le poids d’une série de dogmes et de cultures moyenâgeux et surtout par la folie des hommes. Ce que je soutiens, ce n’est certainement pas sa décision d’aller se mettre sous la coupe des néoconservateurs américains qui, au lieu de combattre l’islamisme, le nourrissent à travers des politiques hasardeuses et des idéologies suspectes. Ce que je soutiens, c’est le principe. Celui qui me pousse à dire que tout ce que dit cette femme à l’égard de l’islam est d’une niaiserie rare, les discours qu’elle ressasse sont le résultat d’une profonde méconnaissance de l’islam mais que cependant elle a le droit de continuer à répéter des contrevérités, elle a le droit d’exprimer sa détestation de l’islam, du Coran et du prophète sans risquer sa vie. N’en déplaise aux émules de Ben Laden et aux supporters de Tariq Ramadan ; n’en déplaise aux « autorités religieuses » musulmanes et aux derviches tourneurs du salafisme, la liberté de conscience, de parole de Ayaan Hirsi Ali ainsi que sa liberté de circuler normalement représentent, à mes yeux, des principes qu’il nous faut soutenir.

En clair, je ne soutiens pas cette femme – comme certains – parce que je partagerais son point de vue (ce serait facile) mais je me dois de la soutenir parce que j’estime que bien qu’elle dise des choses avec lesquelles je suis en désaccord, aucune personne n’a le droit de menacer son intégrité physique et sa tranquillité.
Bizarre d’ailleurs est cette attitude qui poussent plusieurs « amis » à soutenir, de facto, à la fois la personne menacée et son discours. C’est comme si je me disais que les caricatures de Mahomet dont j’ai soutenu la publication – pour le principe de la défense de la liberté d’expression – deviennent de fait des chefs d’œuvres. En fait, je trouve la plupart des dessins d’une nullité artistique totale, ce qui ne m’empêche pas de soutenir sans failles les caricaturistes danois.
Selon le site animé par Pierre Cassen, ce n’est pas cette brave Ayaan Hirsi Ali, cette femme si belle si intelligente cette désormais « voltaire africaine », cette exception  « qui va parler d’une religion de paix pervertie par les méchants islamistes ». Certes, ce n’est pas elle. Ce sont certainement d’autres cons, d’autres salauds, d’autres fanatiques, d’autres illuminés, d’autres obscurantistes dont je fais partie. Beaucoup de musulmans attachés à la laïcité, aux principes des droits de l’Homme et à la démocratie apprécieront d’être renvoyés ainsi à leur « religion arriéré, totalitaire et violente ». Les choses ont le mérite d’être désormais très claires. 
Merci de me renvoyer à ma « communauté » et à mon obscurantisme. Parce que je le rappelle, accessoirement : je suis musulman. Merci de rappeler aux démocrates algériens - musulmans pour beaucoup d’entre eux – que « le problème » c’est la religion à laquelle ils restent attachés et non pas les extrémistes qui tuent en son nom. Merci d’abreuver l’extrême droite tout en crachant sur les musulmanes qui se battent dans les pays arabes pour leur émancipation. Merci de servir cette formidable pensée qui alimente le « choc des civilisations ». Et merci enfin de m’ouvrir les yeux et me permettre de mesurer le niveau de ma naïveté. Merci de me démontrer que je m’étais engagé aux côtés de gens qui cherchent – non pas à rappeler leur attachement à des principes universels – mais à « bouffer » du musulman.
Les salafistes peuvent également vous remercier. Vous leur donnez les arguments qu’ils ne cessent de rechercher, vous les confortez dans leurs convictions, vous légitimez leur discours. Continuez la pièce de théâtre. Je ne jouerai désormais ni les premiers ni les seconds rôles. Je ne ferai même pas de la figuration. Je refuse. Le scénario ne convient pas à mes convictions et le dialogue « bien-pensant » ne sied pas au sens que j’ai donné à mon combat contre l’intégrisme.   
Je défends le droit au blasphème. Je suis, bien que croyant, moi-même à mes heures un blasphémateur invétéré. Mais je ne peux pas laisser l’hypocrisie s’installer sans réagir. Qui peut prétendre dans un même article d’un côté respecter « les croyants » dont, je présume, les musulmans et écrire plus loin que la religion de ces mêmes musulmans est « arriérée, totalitaire et violente ». Ecrire cela voudrait dire tout bêtement que Pierre Cassen et ses amis – qui ne sont pas catalogués comme des religieux fanatiques – respectent d’une certaine manière l’arriération, le totalitarisme et la violence auxquels croient les musulmans. On ne peut pas prétendre que l’islam, son Coran et son prophète sont un « problème » et respecter ceux qui se reconnaissent dans ce même problème. Pour ma part, je n’ai aucun respect pour les totalitarismes, je n’ai aucun respect pour les idéologues de la violence mais je respecte sincèrement les croyants qui rejettent la violence et le fanatisme qui ne sont pas contenus dans la religion musulmane, n’en déplaise à Pierre Cassen, à Ayaan Hirsi Ali et à leurs amis.

En réalité, ceux qui écrivent cela ont une lecture de la religion musulmane qui est strictement identique à l’interprétation du Coran qui est faîte par les salafistes. Les uns et les autres ont tout simplement une lecture littérale. Cette même lecture du texte coranique qui a donné naissance à la barbarie islamiste est préconisée aujourd’hui par certains défenseurs de la laïcité. Drôle d’époque. Espérons que l’erreur qu’ils commettent – je préfère penser par méconnaissance – ne va pas engendrer chez eux les conséquences qu’elle a engendré chez les intégristes musulmans. 

Commenter cet article

Louis Bordenave 22/02/2008 11:34

Alors la question qui se pose à vous-même est: qu'est-ce qu'être musulman? Croyant? Croire en l'existence séparée de l'unique Allah? OK, même si le débat théologique sur la personnalité de cette déité auto-distincte, inventée tardivement en alibi à diverses projections de l'ego pourrait s'avérer piquant. Ou bien, croire en son expression par la voix d'un homme pour le moins suspect d'inexistence historique mais néanmoins de caractère mythique: Mahomet, et dont le niveau de contradictions dans la philosophie et les comportements relève du bug mental (même si ce n'est pas le seul mythe au monde de ce type). Croire aux djinns?, croire au devoir de suivre les commandements d'une déité potentesque impossible, la sharî'a? Monsieur Sifaoui vous êtes allé si loin dans l'expression d'une si réelle intelligence, qu'on ne peut pas croire que vous puissez croire en ce qui précède. Quel est alors "votre" islam? Votre soumission? Quant à Ayan, ne jamais oublier qu'elle serait moins sexy, elle aurait moins de succès. Mais elle mérite sa beauté et le respect qui va avec.

mohamed sifaoui 22/02/2008 19:09

Si vous avez la gentillesse de concéder que mon travail est "l'expression d'une si réelle intelligence", permettez moi de ne pas débattre de mon intimité, en d'autres termes de ma croyance qui ne regarde que moi. Ce n'est d'ailleurs pas le sujet. Le jour où je devrais débattre de théologie, je le ferai avec des théologiens, ou a tout le moins avec des personnes qui ont profondément et longuement travail sur l'islam, ce qui est mon cas. Excusez cette position qui n'est en aucune manière l'expression d'un mépris mais qui se veut la modeste manifestation de la nécessaire rigueur intellectuelle. Soyez sûr d'une chose, c'est que ma compréhension et ma perception de l'islam ne me pousse ni à nier l'autre, ni à perpétrer des attentats, ni à considérer que ma religion serait incompatible avec la modernité. Je vous rappelle que l'islam est comme les autres religions, il est ce que l'on en fait.Cordialement

Tolé-rance 19/02/2008 12:20

En effet Monsieur Sifaoui,Vous avez fait montre d'une belle naïveté durant toutes ces années... Merci d'avoir contribuer à leur croisade!Il est évident que beaucoup de "laïcards" se cachent courageusement derrière le combat contre l'Intégrisme suprême (le voile, la soumission des femmes, l'obscurantisme, le prosélytisme, le terrorisme...)  pour cracher leur haine de l'Islam et par extension des Musulmans -dont vous êtes.En France, lorsque l'on est machiste, on est forcément issu de l'immigration (du Sud); quand on est mysogine, on est évidemment musulman; si on est raciste et antisémite, c'est qu'on doit être un peu maghrébin. Les autres (excluez les "boucs-émissaires" que sont devenus les Musulmans et les Noirs) sont d'une tolérance et d'une bonté exemplaires: éduqués et cultivés, ils ne connaissent pas le racisme même s'ils considèrent que des centaines de millions de personnes sont arriérés et intrinséquement dangeureux; ils rejettent la polygamie et sont d'une fidélité biblique; ils sont incapables des violences à l'encontre d'une femme; ils ne pourraient jamais perpétrer d'actes criminels ou pédophiles;  ils oeuvrent pour la paix dans le monde en acceptant que notre pays soit l'un des principaux exportateurs d'armes de la planète; Ils ne trouvent rien à redire des gouvernements élus qui ne soutiennent que des dirigeants éclairés, démocrates (Deby, Ben Ali, Hassan II, Sharon, Kadhafi, Bush...).A bon entendeur

mohamed sifaoui 19/02/2008 12:26

Si j'ai été naïf, je ne le serai plus. Promis !

loupblanc 19/02/2008 10:58

Mohammed, je partage vos craintes et meme, je rajouterais que mes craintes post 11 septembre sont en train de se realiser, certains gauchistes s'alliant avec les islamistes,  certains "laiques" s'alliant avec l'extreme droite et, tout ça sous nos yeux ebahis et dans un desordre confus,.Jusqu'a present, je n'ai trouvé aucun groupe militant pour la laicité ou je pourrais militer, si votre projet d'association est serieux, je voudrais en etre, car l'heure est grave, et les tensions communautaro-religieuses ne cessent de s'aggraver, il faut faire vite ..

Caspard 17/02/2008 21:50

"Mesdames et messieurs, attachez vos ceintures, s'il vous plaît, nous entrons dans une zone de turbulences"L'atmosphère est à l'orage, dirait-on ... rien ne va plus!!! Et après ce 22eme commentaire, j'arrête sur ce sujet (et peut-être d'autres), car cela tourne à la foire d'empoigne, exactement comme dans "Ripostes" ce soir !... R.Marchenoir aurait-il raison ? Toute discussion semble impossible...Ma perplexité est la même que celle des intervenantes n°2 et n°7.Monsieur Mohamed, je ne vous comprends plus très bien non plus, mais ...nous ne sommes pas des robots, nous avons tous nos humeurs, nos moments de contradictions, de fatigue peut-être (moi y compris), et je préfère croire à un malentendu . J'imagine aussi que tout ce que fait Sarkozy en ce moment nous rend fous...!Alors je me pose des questions, et je suis contente de ne plus avoir à expliquer ce que je ressens, car SELDA (n°2) et NADIA (n°7) ont écrit pour moi, elles expriment mon désarroi bien mieux que je ne l'aurais fait . Il suffit de relire leurs commentaires pour lire mon opinion.Quant à Robert Marchenoir, avec qui vous estimez le débat clos, je n'ai rien lu dans ses propos qui puissent occasionner une telle colère ... SAUF, quand même, la fin de son argumentation, puisqu'il semble dire que l'islam dans son essence EST le problème et qu'il envisagerait volontiers son interdiction (j'irais moi jusqu'à TOUTES les religions, nos chances de vivre en paix en seraient considérablement augmentées!.....) Que vous n'acceptiez pas cela, je le conçois fort bien, mais tout ce qu'il dit par ailleurs me semble bien analysé, bien posé, dit en termes mesurés et courtois, ce qui explique sa réaction indignée (n°11), mais tout à fait compréhensible - enfin, ... de mon point de vue. (Il est bien entendu que toutes les réactions sont subjectives et engagent seulement la personne qui s'exprime). J'aurais réagi avec la même véhémence - qui reste pourtant - tout le monde peut avec bonne foi le remarquer - toujours COURTOISE, n'est-ce pas ?Parce que, tout de même! -Yves (n°10) : "âne", "puent le racisme anti-musulman", ... -Skiff (n°16) : "rétrograde", "excitation perverse", ...HOLA !!! Ressenti personnel et subjectif, toujours : restons polis, et faisons un peu attention à ne pas tomber dans la trivialité!Encore une opinion qui n'engage que moi : Robert Marchenoir ne mérite nullement ces attaques !!! (quoiqu'il se laisse aller à "gauchisme", mais ce terme n'a pas l'aspect grossier des pré-cités)En comparaison, quelle modération et quelle compréhension chez SIL (n°18). J'apprécie ...Vous le voyez, je lis attentivement les commentaires -je ne retiens pas tout, ce serait tâche impossible. (Je garde le meilleur ...)C'est vraiment mon sentiment : notre Président est en train de semer la discorde et de réveiller en nous tous les instincts les plus primaires, ne tombons pas dans le panneau, ce serait un trop beau cadeau pour lui !!!Il aurait beau jeu de prétendre : vous voyez qu'il nous faut de la Religion pour redevenir "civilisés"!Cordialement.

Michèle Baczynsky 17/02/2008 12:17

Il y a un pas, une frontière ténue entre le rejet de l'intégrisme musulman et l'islamophobie.Vous l'exprimez bien.
et le danger dans lequel les zélotes de la la laïcité menacent de tombe est exactement ce qu' ils combattent: l'intolérance.
Jankélevich, je pense a écrit"il faut être intolérants avec les intolérants" c'est fort juste mais il faut faut être vigilants de ne pas tout mélanger par péché d'ignorance ce que nopus reprochàns exactement aux intégristes. je ne veux pas faire du préchi-precha masi c'est ce que je pense.

En tous les cas, je vous trouve très courageux pour vos prise de positions humanistes.

bien àvous

Michèle Baczynsky

skiff 16/02/2008 12:21

@ gino .....IL n'y a pas de définition de l'hypocrite dans les évangiles ? c'est une blague ? vous n'avez pas lu les évangiles c'est tellement énorme que j'ai pratiquement envie de pleurer  Pire encore c'est que je ne vois pas là ou vous voulez en venir pas de définition des hypocrites pour vous  ....donc ?! ???et que vient faire le conflit israelo palestiniens là dedans ?  ????OU essayez vous de nous enmmener sur quel débat ?Consommez vous de la drogue ou avez vous des antécédents familiaux à ce niveau ?

Gino 15/02/2008 23:21

@Skiff : amusant de parler de la définition de l'hypocrisie dans les évangiles... Il n'y en a pas ! Il y a en revanche une population qui est qualifiée d'hypocrytes, et ce sont les Phillistins, dont les descendants s'appellent les... Palestiniens ! Comme quoi, en 2000 ans, pas grand chose de neuf sous le soleil, puisque le Hamas et le Fatah ont créé un micro-état centré sur la magouille financière, qui fait son beurre internationalement sur la martyrologie en envoyant des enfants (c'est manipulable les enfants) en première ligne contre des soldats israëliens qui ne savent pas comment se dépétrer d'une position indéfendable. Ceci dit, chapeau, ça marche bien, des centaines de millions de musulmans gobent cette opération de communication et détournent le regard de leurs vrais problèmes.

Sil 15/02/2008 21:49

Cher (un cher très sincère) Monsieur Sifaoui, vous ne feriez pas l’amalgame entre islam et musulmans tout de même, entre islam et Islam, entre la stupide et criminelle simplicité de ce dogme religieux (les quelques nuances et quelques corrections en marge n’étant en rien le texte) et la complexité toute humaine des gens qui vivent sous ce toit religieux et idéologique…

Remarquez que si tel était le cas, je ne vous jetterai pas la pierre pour autant, sachant, historiquement et personnellement parlant, à quel point il est difficile et douloureux de s’arracher à la loi de nos Pères, pour en établir des nouvelles. Un long chemin que je suis certain, vous finirez par accomplir…

Personnellement j’ai rejeté le droit Canon sous lequel vit encore ma mère et l’idéologie salazariste qui était devenue au bout de quatre générations pour une grande majorité de Portugais une loi intrinsèque au Portugal et aux Portugais.

Une loi rejetée par une frange des jeunes adultes en 1974, dont faisais parti mon père, ce qui m’aide bien, il est vrai. Avec un grand-père socialiste, un père rejetant la loi d’un Portugal salazariste, il me fut plus facile de rompre avec cette vieille loi portugaise, vieille loi qui inspire encore une certaine nostalgie à bien des Portugais, et de bâtir du nouveau puisqu’à la différence de mon père, sans pour autant être athée, je ne me définis plus comme Chrétien. Complexité humaine toujours.

Amicalement,

Sil du http://republicoin.blogspot.com

arnaud 15/02/2008 19:14

Il faut protéger la religion contre la diabolisation??? M Sifaoui qui serait le garant de cette protection? l'Etat?

mohamed sifaoui 15/02/2008 22:17

Les lois de la République auxquelles doivent être soumises les religions sont celles qui les protègent. Mais il y a aussi la conscience des hommes qui ne peuvent accepter de voir certains de passer des messages douteux au nom d'un quelconque anticléricalisme

skiff 15/02/2008 18:09

A mister Marchenoir et les autres …  Je commencerais par citer les évangiles dans lesquelles nous avons une magnifique définition des « hypocrites » :Un hypocrite est une personne qui refuse d’appliquer lui-même  les principes qu’il impose aux autres. Le Wallstreet journal le 14 septembre 2001 consécutivement aux évenements que nous connaissons tous, ont mené une enquête au moyen orient dans des couches de la population arabes travaillant dans le monde de la finance, donc des gens qui profite du capitalisme, vivent du système.La question était de savoir « Pourquoi haissez vous les Etats-Unis ? »  à cette question la majorité répondais : « Nous haissons les USA à cause du soutien qu’ils font aux regimes dictatoriaux, aux régimes de status quo, et nous empêche ainsi de nous développer et d’avoir accès à la démocratie »……édifiante réponse n’’est ce pas ? on se serait plus attendus à une réponse du genre « parce que nous haissons votre superbe modèle de liberté » MDR vous savez la réponse que les gens imbus et  naifs comme vous pensent vrais.  Dans les déclassifiés de 1958 le President Eisenhower fait remarquer a son staff qu’une campagne de haine est mené contre les USA dans les pays arabes,Interrogé, le Conseil de sécurité dira a ce sujet qu il y a effectivement une vision des Usa dans la région, qui dit que les Usa soutiennent les régimes brutaux et non démocratiques, empêche le dévellopement , et dira aussi  qu’il est difficile de contrer cette perception parce qu’elle est vrai !!!!! et qu’elle doit l’êtreEn concluant qu’il est naturel pour nous de supporter les gouvernements de status quo et éviter democratie et développement pour maintenir le pouvoir sur les réssources énergétiques. Pour résumer cher Monsieur ce que vivent nos pays n’est ni plus ni moins que voulu par l’occident,  maintenant parlons de terrorisme a proprement parler …qu’est ce que le terrorisme ? vous me parler d’al qaida cette structure créer par la cia pour faire main basse sur le caucase ?Saviez vous que les Etats-Unis avaient été condamnés par la cour international pour faits de terrorisme ?En 1989 lors de l’opération « juste cause » ils ont bombardés un quartier pauvre nommé El Chorillo au  Panama faisant 3000 sous bush senior …Dois je encore vous parlez du nicaragua envahis et rendus exsangue(2eme pays le plus pauvre au monde) …la une dizaine de milliers de morts …parce les Usa prétendait faire tomber un dictateur voyou mise en place par EUX-MEMES !!!Dois je vous parlez de la « pacification » française pendant la colonisation algérienne ?Et les fameux village de regroupement qui n’étais autre que des camps de concentrations de populations civiles…regardez moi ça et venez en discutez avec moi :http://www.dailymotion.com/video/x3s5tw_les-auschwitz-en-algerie_newsAlors qui sont les terroristes ? le nazisme originaire de casablanca? vichy = alger ? Après ça venez parlez de religions pour globalisez la menace, le musulman de France n’est pas responsable de la misère du monde, pas plus que le chrétien ne l’est, la religion est l’outilUtilisé par le raciste pour justifier sa haine du maghrebin, pour certain lutte contre l’islamisme veut juste dire La France sans les arabes !, mais la religion est aussi l’outil utilisé par le barbare pour justifier de ses instincts les plus vils. Vous voyez Mr morchenoir ou je ne sais plus trop quoi, mohamed est en quelque sorte le platreur qui passe juste après le terrible carnage que vous avez fait dans la patrie de mes ancetres, laissant le pays exsangues après des années et des années de terrorisme à la française çad du terrorisme hypocrite puisqu’il ne se considere pas comme tel. Mohamed c’est le pompier qui lutte contre l’incendie que l’incendiaire « democrate européen des lumières sombres.. » à laisser derrière lui. Nos femmes, nos vieillards, nos enfants  meurent égorgés pris entre l’enclume d’un gouvernement qui s’en mets plein les poches en vous vendant nos ressources pas cher, et ces islamistes qui eux veulent leurs parts du gateaux et que le gouvernement utilisent comme épouvantail providentiel pour justifier sa politique dictatoriale.  Vous êtes Monsieur par la seule cristallisation de votre esprit critique, un anti démocrate, vous êtes retrograde, ce n’est certainement pas grace à vous que l’éspece humaine évoluera.Derniere chose  je note une espece d'excitation perverse à l'évocation du concept guerre de civilisation, rien qu'a vous lire je puis vous affirmez que vous ne connaissez rien à la guerre, vous me rappelez ces pleutre qui veulent en découdre parce qu'ils ont dans l'esprit cet image romanesque du conflit ....fascination d'enfantsLe sang la violence n'ont rien de beau ou de louable, si vous étiez un homme un vrai vous le sauriez et n'auriez pas à nous la jouer va t'en guerre de pacotille.Ironie tout de même la va t'en guerre qui réclame qu'on aide une demoiselle sortie du fin fond de la somalie pour qu'elle s'exprime à sa place, se cacher derrière une dame pas tres courageux tout ça non ? ;)Courage mohamed on est avec  toi ! 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents