Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


"Pourquoi l'islamisme séduit-il ?" sur la RSR

Publié par mohamed sifaoui sur 20 Février 2010, 10:55am

Catégories : #mohamed-sifaoui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CHALOT 28/02/2010 16:46


 

Mohamed SIFAOUI a toujours montré qu’il savait distinguer l’islam et l’islamisme.


Depuis de nombreuses années il combat à la fois le raciste et à la fois l’intégrisme.
Ce livre est une oeuvre forte qu permet au lecteur de mieux connaître l’islamisme, cette idéologie politique réactionnaire.


« Pourquoi l’islamisme séduit-il ?


Eléments de réponse"


livre de Mohamed Sifaoui


 cet ennemi qui nous veut du mal !


Cet ennemi décrit dans ce livre n’est pas celui de l’occident ou du libéralisme, il sait s’accommoder d’un système économique qui est celui qu’il prône et a montré hier et montre encore
aujourd’hui qu’il peut s’allier avec une aile de l’impérialisme.


Cet ennemi qui a pour nom l’intégrisme et possède plusieurs facettes combat la démocratie, le progrès et cherche à empêcher l’islam des lumières de prospérer, voire même de s’exprimer.


Mohammed Sifaoui, journaliste et essayiste, délaisse dans ce livre l’enquête dont il est friand pour une analyse minutieuse permettant au lecteur de mieux connaître l’islamisme, sa genèse et les
raisons qui peuvent pousser des personnes de tous les âges à épouser cette politique englobante et totalitaire.


Il distingue bien le fait religieux du fait politique,donc le musulman, c’est à dire le croyant, de l’activiste qui opte pour une vision idéologique..


Il montre bien la différence entre les littéralistes, qui considèrent que les versets du Coran forment encore aujourd’hui un corpus politique qui doit être respecté et les "rationnalistes" qui
considèrent que le Coran demeure un texte religieux qui doit être lu en prenant en compte les évolutions et la réalité d’aujourd’hui.


Cette fameuse guerre de civilisations que certains mettent en avant n’est qu’un leurre préfabriqué, on l’a d’ailleurs constaté quant les cadres de la CIA soutenaient les "résistants" afghans
contre les troupes soviétiques. Leur discours était sans ambiguïté, il fallait combattre les communistes, ces athées !


Mohammed Sifaoui s’en prend aux "idiots utiles" qui, portant des valeurs de "gauche" vilipendient toute critique de l’islam, même de l’islamisme au nom d’un relativisme culturel comme si les
populations d’origine musulmane ne seraient pas aptes à être soumis aux règles républicaines et protégées par elles. C’est ainsi que des "révolutionnaires" ont défilé dans les rues avec des
groupes islamistes contre la loi du 15 mars 2004 : !


Ces "idiots uties" arrivent ainsi à converser avec Tariq Ramadan, idéologue qui transmet la doctrine des "frères musulmans" en lui trouvant unestature de démocrate muslman : On croirait
rêver !


"Il faut être fou amoureux du monde islamiste pour penser que l’équivalent musulman d’un PhilippedeVilliers est celui qui représente le mieux la pensée moderne et progressiste en
islam" !


Comment une société démocratique arrive t-elle à mener une politique de tolérance et de faiblesse vis à vis d’un intégrisme ?


Comment des jeunes de tous les milieux peuvent être conquis par une idéologie enfermante, réactionnaire ?


Toutes ces questions sont au centre des réflexions de l’auteur


Comme les fascismes européens qui se sont propagés au lendemain de la crise économique de 1929, l’islamisme est un "phénomène qui sait se servir de la pauvreté et de la misère" et ses
premières cibles sont les lamilles qui vivent dans des conditions sociales difféciles dans les banlieues .


Il est indispensable que les collectivités territoriales et la première d’entre elles, l’Etat, mènent le combat contre l’exlusion sociale et contre tous ceux qui sèment la haine et la négation
de l’autre, qu’ils soient racistes ou intégristes !


Jean-François Chalot



Lucie 20/02/2010 13:55


Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de l'édition de votre livre à travers le témoignage que vous donnez sur la RSR.
Je ne l'ai donc pas lu, mais votre intervention suscite déjà une d'interrogation :
- vous soulignez le fait qu'il n'y a pas de clergé donc de structure clairement organisée et reconnue en tant que telle par les musulmans. Pourtant , puisqu'il existe différents courants , c'est
qu'il y a des groupes d'influence avec à leurs têtes des personnes dont la parole est reconnue et entendue . En quelque sorte des clergés n'en n'ayant pas le statut comme on l'entend dans la
religion catholique par exemple, mais " ayant pouvoir" dans les faits .
Apportez-vous un éclairage sur ces courants ayant pouvoir? Et si oui, ne pensez-vous pas que cet éclairage est aussi nécessaire aux musulmans ? aux simples fidèles et pas seulement aux journalistes
européens.



mohamed sifaoui 21/02/2010 10:16


Oui j'apporte des éclairages sur ces courants


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents