Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Patchwork

Publié par mohamed sifaoui sur 31 Décembre 2011, 17:05pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

integristes-et-alcool.jpgJe vous souhaite à tous une très bonne année 2012. Et elle sera importante !

 

En France, continuons de nous battre contre ces idées puantes qu’incarnent aujourd’hui, sous un vernis prétendument républicain, Marine Le Pen et ses adeptes. Les racismes ne sont pas vaincus, tant s’en faut. C’est désormais la mode : les racistes, les xénophobes et les tenants de la haine avancent souvent masqué en tentant d’instrumentaliser des principes universels dont ils sont les premiers ennemis.

En cette année d’élections, exigeons une politique plus juste, plus équitable et un retour à l’économie réelle, mais aussi moins de protections pour les plus favorisés et plus de solidarité à l’égard des plus démunis. En cette période de crise économique, c’est l’individu qui doit être remis au centre de la politique et non pas les banques et les spéculateurs.

 

S’agissant du « monde arabe », nous devons soutenir ceux qui aspirent à un changement démocratique et demeurer vigilants quant à la montée de ces partis islamistes dits « modérés » dont semblent s’accommoder plusieurs capitales occidentales. La démocratisation effective de cette sphère qui s’étend de Casablanca à Ryad est le seul vrai rempart contre les idéologies extrémistes. Les autocrates ayant poussé des sociétés au désespoir et une jeunesse à l’exil doivent nécessairement partir, y compris par la force lorsque cela s’avérera nécessaire.

 

L’Algérie enfin. Comment pourrais-je ne pas en parler ? Ce pays fêtera en 2012 le cinquantenaire de son indépendance. Le pays est en voie de déliquescence et le pouvoir tente, en usant de stratagèmes dépassés, de faire croire qu’il serait en train de se réformer. Au royaume de Bouteflika et de sa police politique, il s’agira de faire, en cette année 2012, le bilan d’un cuisant échec. Les démocrates algériens, au moment où le régime tente de pérenniser un système corrompu et incompétent, vivront incontestablement un tournant historique. Soit ils arrivent à se mobiliser pour incarner une véritable alternative, soit ils se laissent clientéliser par ce pouvoir qui sait acheter, y compris les consciences, et seront complices, devant l’histoire, de la dislocation d’un pays ou, à tout le moins, de la gabegie qui le ronge, soit ils adoptent une attitude fataliste pour cacher leur incapacité à créer les conditions nécessaires à même de donner naissance à une dynamique citoyenne.

 

Quoi qu’il en soit. Bonne année !

Commenter cet article

Ali 08/01/2012 20:57


Je te souhaite une très bonne année, beaucoup de santé et toutes les choses qui te feront plaisir


Ali, un simple démocrate

Isabelle 08/01/2012 13:36


Bonne année Mohamed et j'attends vos prochaines interventions avec impatience et plaisir. Une fidèle lectrice

Isabelle 08/01/2012 13:35


Bonne année Mohamed et j'attends vos prochaines interventions avec impatience et plaisir. Une fidèle lectrice

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents