Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


La haine, cette colère des faibles !

Publié par mohamed sifaoui sur 6 Juin 2010, 20:44pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

Lurcatlandau.jpegLes partisans de la haine se déchaînent sur la Toile. D’un côté, des islamistes baignant toujours dans leur obscurantisme crasse, encouragés par des idéologues extrémistes, sournois et calculateurs, revigorés de surcroît par la désormais « affaire de la flottille », image offerte généreusement par un gouvernement israélien au dessous de tout ne sachant ni communiquer correctement ni même mentir intelligemment vivant sur le mythe d’une « puissance militaire infaillible » (qui ne cesse de montrer ses limites devant les guerres asymétriques qui lui sont proposées) et sur ce sentiment si malsain d’une diplomatie (dirigé par un voyou) qui n’a de compte à rendre à personne ; et de l’autre, des fanatiques du sionisme, ultras nationalistes, zélés serviteurs d’une extrême droite (dont je parlais déjà dans le précédent article) se nourrissant d’un autre fanatisme, celui de ces islamistes qu’ils prétendent combattre.

 Sur le Net, les deux sont des adeptes du langage ordurier, des méthodes de propagande les plus viles. Aveuglés par leur haine respective, ils ne se rendent même plus compte qu’ils sont, eux-mêmes, les pires ennemis des « causes » qu’ils prétendent défendre. Oui ! Il faut les renvoyer dos à dos. Ils ne sont pas ennemis l’un pour l’autre ; ils sont les uns et les autres les ennemis de la démocratie, des droits de l’homme, de l’universalité, de la fraternité. Oui ! L’extrémisme d’où qu’il s’exprime est un ennemi de l’humanité. Il n’y a qu’à voir comment les uns parlent des autres, quels mots ils utilisent, quelles rhétoriques et quelle haine ils propagent pour comprendre que leurs techniques sont semblables. Elles passent par la déshumanisation du contradicteur, y compris quand il fait partie de son propre « camp ». Les islamistes n’hésitent pas à m’injurier ainsi que tous ceux qui tentent de « calmer le jeu », cependant que cette extrême droite juive traite Élie Barnavi ou Bernard-Henri Lévy de tous les noms parce qu’ils ont osé dire honnêtement ce qu’ils pensent de ce gouvernement. Tous ceux qui appellent à la paix et qui, d’un côté dénoncent les terroristes du Hamas, ou de l’autre, l’aveuglement de Netanyahu et de son extrême droite, sont voués aux gémonies de l’enfer.

Le Pierre Lurçat (qui signe courageusement ses écrits dans « Riposte Laïque » et ailleurs sous le nom de Paul Landau) fait partie de ceux-là. Ce garçon, aujourd’hui père de famille, fut l’un des fondateurs de la Ligue de Défense juive en France. Passant du Bétar au Tagar, il n’a eu de cesse de vouloir prouver, y compris en chauffant les esprits, son « amour » pour son « Israël » comme si l’amour qu’on éprouve pour un pays était mesurable au niveau de haine qu’on est capable de déverser en direction des autres.

Lurçat est un petit mec. Il agit notamment sur les forums communautaires et autres médias ethnocentrés qui partagent ses points de vue excessifs – que dis-je ? Plutôt extrémistes – en se faisant passer pour un journaliste cependant qu’il n’est qu’un tout petit propagandiste utilisé par ceux qui ne sont guère en quête d’informations, mais à la recherche des discours qu’ils aiment entendre. Et ce petit mec, avec ses petites combines et à l’image du gouvernement israélien qu’il cherche à défendre mordicus. La bêtise est devenue décidément une doctrine pour lui et pour certains va-t-en-guerre. Pour se donner une respectabilité, le petit mec écrivit un tout petit livre, grand par le volume insignifiant par la pensée, sur l’islamiste suisse Tariq Ramadan. Je ne redirai pas ici ce que je pense de ce dernier. Il suffirait au lecteur qui l’ignore de parcourir ce blog pour se faire une idée. Par contre, je veux quand même soulever – dans un but de clarification – la différence qui existe entre des Lurçat et des personnes telles Caroline Fourest ou moi-même quand elles s’expriment au sujet de l’islamisme.

Quand le petit propagandiste écrit sur le prédicateur suisse, adepte de la pensée rétrograde des « Frères musulmans », il n’écrit pas pour dénoncer l’islamiste, mais le musulman qu’il est. Par contre, lorsque je condamne le discours de Tariq Ramadan, ce n’est pas le croyant d’origine égyptienne qui m’intéresse, c’est l’idéologue diffusant une pensée intégriste que je réprouve, et je sais que Caroline Fourest est dans une démarche similaire. Son action – contrairement à Lurçat – n’est pas nourrie de la haine du musulman, mais de son attachement à des principes démocratiques et universels et de son rejet de l'intégriste, de l'extrémiste, de l'infâme.

Voilà où se situe la ligne de fracture idéologique entre des gens comme nous, défenseurs  sincères et convaincus de l’universalité des valeurs, pensant encore que le vivre ensemble n’est pas une utopie et des Pierre Lurçat et ses amis de Riposte laïque qui sont eux dans l’ultranationalisme et la xénophobie endossant au passage toutes les incohérences. Ces derniers en effet, aveuglés par leur haine du musulman sont prêts à accepter une sodomie intellectuelle. Surtout Pierre Lurçat. Et pour preuve ! L’une des plus grandes contradictions, la plus notable, la plus invraisemblable est celle qui permet à l’écrivaillon, pourtant avocaillon autoproclamé du sionisme, de s’accommoder d’un groupuscule qui, d’une, ne cache pas son attrait pour Marine Le Pen (connue pour être une grande partisane d’Israël) et qui, de deux, fréquente les nazillons français tels Serge Ayoub, fondateur des skinheads parisiens (lui aussi réputé pour son amour d’Israël et des juifs)…Allez comprendre quelque chose…Pour assouvir sa haine du musulman, Lurçat est prêt à cracher sur la mémoire de ses ancêtres. Qui est l’ennemi d’Israël ? Lui ou moi ? Qui est l’ennemi des juifs ? Celui qui propage la haine  (sur un site qui donne la parole, y compris à des membres du FN) ou celui qui critique Benjamin Netanyahu, sans complaisance, tout en restant attaché à ses principes antiracistes ?

Parce que oui ! Et je le crierai, s’il le faut, aux islamistes de France et de Navarre comme à ceux de Gaza. Il y a deux questions qui ne sont pour moi ni négociables ni discutables : la nécessaire lutte contre l’antisémitisme et contre tous les racistes et le droit à l’existence d’Israël aux côtés d’un État palestinien à ériger nécessairement. Quoi que puisse en dire les colons et quoi que puisse en penser les concepteurs de nouvelles colonies.

Je crois que les choses sont claires. Elles l’ont d’ailleurs toujours été. Que chacun tire ses conclusions…Mais qu’on arrête de grâce ce terrorisme intellectuel, ces intimidations d’un côté comme d’un autre parce que rien, jamais, personne ne m’empêchera d’exprimer mes opinions qui, elles, ne seront jamais nourries de haine. Jamais ! Parce que la haine, comme le disait Alphone Daudet, c'est la colère des faibles...

Demain sinon les jours suivants, je reviendrai sur le cas de Pierre Lurçat alias Paul Landau et sur celui de Riposte Laïque.        

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ines 06/07/2010 23:11



bonsoir et merci pour le courage de votre blog


j'entendais hier une petite phrase d'un écrivain connu dont j'ia oublié le nom : il n'y a pas de courage sans frayeur


la frayeur vient de ces réalités qu'il faut bien voir et affronter - où tant de gens sont assassinés, exclus, meurtris, violés -


de ces haines masquées sous des rhéthoriques du mensonge, des discours qui se servent des religions ou de la démocratie, des groupes communautaires ou de la liberté individuelle  pour faire
passer des intérêts de pouvoir, d'argent, de haine, de lâcheté


regardons davantage ici comme ailleurs les personnes exclues au point de n'avoir rien pour les protéger - les pauvres et les dominés sont la richesse de ce monde - leur résistance en est l'espoir
- en effet je suis convincue moi aussi que se battre c'est en fait pour toutes et tous, vers une paix viable, qu'il est impossible de se prétendre anti rciste ou pour un pays ou pour son peuple
ou pour une idée, un dieu... en injuriant, insultant, niant, discriminant les autres - cette idée très simple développée dans ce blog semble malheureusement être peu répandue...



obaoke 14/06/2010 12:44



tout à fait d'accord avec vous cher Monsieur Sifaoui. A la lecture de la dernière livraison de Riposte Laïque, on peut constater que la jonction avec l'extrème droite fasciste est bel et bien
consommée.


Mais le risque de se retrouver sur la même ligne doit-il interdire de lutter contre le communautarisme et le "nique la France"?


votre lutte contre l'offensive des religions est exemplaire. Mais il n'y a pas que les religions qui propagent la haine des idéaux de la république et le vivre ensemble.



estelle 10/06/2010 17:30



Je n'ose même pas regarder ce site qui cache derrière le mot "laïcité" un prétexte pour critiquer toute personne de confession musulmane et c'est important que vous le dénonciez.


Par contre de grâce Monsieur Sifaoui, cessez de parler de "colonies", ces lieux d'installation vous le savez, sont sacrées pour le peuple juif, car représentent la Judée Samarie, ce pourquoi il
n'y a que des religieux qui veulent y être.


Je ne crois pas que les terrorites du Hamas qui terrorisent d'abord les Gazaoui seraient passés sans la corruption du Fatah qui laissent son peuple affamé..tout comme je ne crois pas que
Netanyahou aurait été élu si un autre candidat avait enfin trouvé un interlocuteur palestinien réllement motivé par la création d'un Etat.


Comme vous dites les extrèmes se rejoignent.


 


 


 



mohamed sifaoui 15/06/2010 12:03



Etant laïque, je n'ai qu'une approche politique du conflit. Par conséquent, au regard du droit international qui est ma seule source d'inspiration à ce sujet, les colonies sont des colonies et
rien d'autres.


Et le sacré chère Madame n'est sacré que pour celui (ou celle) qui croit que c'est sacré.


Merci à vous



brigitte.k 10/06/2010 13:10



je partage entièrement cette vision , ces réactions d'extrémistes desservent leurs causes mais font aussi avancer la cause de tiers (fachistes) qui se frottent les mains en pointant du doigt
toutes ces dérives anti démocratiques


une refflexion sur l'avenir des démocraties s'impose , jusqu'où laisser les uns et les autres s'invectiver, appeler à la haine, à l'amalgame des situations , au non d'une liberté d'expression ou
d'humanitaire déguisés


quel est le prix de la paix ?



obaoke 08/06/2010 08:42



J'ai longtemps été un fervent lecteur de Riposte Laïque, et je le reste, malgré la gêne croissante que j'éprouve à la lecture de certains articles, certaines expressions et certains liens
proposés. J'ai le plus grand respect pour vous et pour Caroline Fourest, et je suporte mal les attaques dont vous faites l'objet, je n'aime pas que leur foccalisation sur les musulmans et les
émigrés rejoigne le discours lepenniste, je n'apprécie pas du tout qu'ils renvoient le lecteur à des sites identitaires et fascistes.


Mais voilà, je suis obligé de constater qu'ils sont parmi les râres à dénoncer les prières dans la rue, le financement illégal de mosquées par les pouvoirs publics, la stigmatisation permanente
des français "de souche" par les organisations anti-racistes, la victimisation systématique des "jeunes" d'origine maghrébine ou africaine par les mêmes organisations, le racisme anti-blanc qui
se manifeste de plus en plus sous forme de lynchage pour une cigarette ou un 06, les ordures lancées contre la France par certains rappeurs, l'idéologie du NIQUE LA FRANCE, etc.


au XX° siècle, les intellectuels de gauche se sont longtemps discrédité pour avoir laissé le  monopole de l'antistalinisme à la droite.


Au XXI°, doit-on laisser le monopole de l'anti-communautarisme aux racistes et aux fascistes?


 



mohamed sifaoui 09/06/2010 22:02



Monsieur,


 


J'ai été le premier en France à dénoncer les prières dans la rue. En 2002 déjà dans le France malade de l'islamisme...


 


Ensuite, ce n'est pas parce qu'un problème objectif existe qu'il faille s'allier avec les tenants des thèses xénophobes. Il y a des républicains démocrates qui dénoncent aussi toutes les dérives
communautaristes et extrémistes et notamment celles des islamistes



Benoit 08/06/2010 07:53



Cher Monsieur,


Merci pour l'intelligence et la finesse de votre réflexion. C'est une bouffée d'air frais en ces temps rendus pesants par les positions caricaturales sans cesse exprimées de part et d'autre.


Bien cordialement,


Benoit MICHOU



tomé 07/06/2010 10:30



Merci Monsieur. Beaucoup.



Philippe Massabot 07/06/2010 00:35



Bravo, la voix de l'intelligence,  de la tolérance, du respect et du coeur.La  paix, la vraie ne pourra venir que de là.La compréhension de l'autre enrichit et ennoblit, la haine ne
fait que tuer et engendrer d'autres haines.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents