Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Interview à propos de Ben Laden sur les colonnes de l'Indépendant.

Publié par mohamed sifaoui sur 5 Mai 2011, 22:59pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

BenLaden-couv2.jpg"Al-Qaïda survivra à Oussama Ben Laden"

 

Mohamed Sifaoui est journaliste, écrivain et réalisateur algérien. Auteur du livre "Al-Qaïda au Maghreb Islamique, le groupe terroriste qui menace la France", il est l'un des spécialistes qui connaît le mieux le réseau Al-Qaïda.

Il a aussi cosigné en 2009 une bande dessinée remarquée sur le chef d'Al-Qaida, "Ben Laden dévoilé". Interview.

 

Avez-vous été surpris par l'annonce de la mort de Ben Laden ?

Oui bien sûr. D'autant que j'ai été prévenu par un coup de téléphone très matinal. Toutefois, je n'ai guère été étonné d'apprendre qu'il avait été tué à proximité d'Islamabad, et non dans une zone tribale frontalière où on le disait terré. Souvenez-vous que l'ancien numéro trois d'Al-Qaïda, Khalid Cheikh Mohammed, cerveau désigné des attentats du 11 septembre, avait été arrêté en 2003, après une dénonciation, dans le quartier résidentiel de Rawalpindi, grande ville pakistanaise.

Pensez-vous que Ben Laden, dont la tête avait aussi été mise à prix, a été dénoncé ?

Même si l'état-major d'Al-Qaïda a longtemps bénéficié de complicités au Pakistan, c'est possible. Les Américains ont d'ailleurs avoué avoir travaillé sur la base d'informations recueillies en août dernier. Ils l'auraient localisé à la fin de l'année dernière. Ils ont donc pris le temps pour monter cette opération.

Et surtout pour évaluer les incidences politiques et sécuritaires de cette intervention, menée un an avant l'élection présidentielle américaine.

La mort de Ben Laden signe-t-elle la fin du terrorisme islamiste ?

Pas de tout, car le terrorisme islamiste a existé bien avant Oussama Ben Laden. Aussi, il lui survivra, comme le marxisme a survécu à Karl Marx.

Et d'Al Qaïda ?

Pas davantage. Car Al-Qaïda est déjà dirigé par de nouvelles têtes. À l'instar de l'idéologue égyptien Ayman Al-Zawahiri, actuellement en fuite et qui apparaît comme le nouvel homme fort de l'organisation.

On évoque déjà une probable réaction de sa part ou de l'un des membres de l'état-major d'Al-Qaïda pour venger Ben Laden.

Des représailles sont donc redoutées ?

On sait que les adeptes de Ben Laden sont déjà en train d'imaginer une riposte médiatique et politique. On craint dans les prochaines heures un premier attentat suicide au Pakistan qu'ils rendent co-responsable de cette opération, puis d'autres actions dans les pays occidentaux. Le niveau d'alerte a donc été rehaussé par les services de sécurité comme l'a annoncé la CIA.

Cette mort peut-elle avoir des incidences sur les otages détenus par l'Al Qaïda au Maghreb ?

Je ne pense pas qu'il puisse y avoir une incidence directe sur les otages français. Je ne vois pas l'utilité de l'AQMI de s'attaquer à "ses" otages qui sont retenus pour d'autres raisons. Toutefois, il faut rester prudent lorsqu'il y va de la vie de personnes détenues par des terroristes. N'oublions pas que nous avons affaire à des illuminés, à des gens qui ne sont pas dans une approche rationnelle. Et malheureusement, avec eux tout est possible.

Comment expliquez-vous les scènes de liesse aux États-Unis à l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden ?

C'est une réaction naturelle face au traumatisme qui a touché la société américaine, au lendemain des attentats du 11 septembre. Depuis dix ans, ils espéraient l'arrestation d'Oussama ben Laden, responsable de la mort de plusieurs centaines de personnes. Aussi quand Barak Obama a dit que "justice avait été faite", ils n'ont pas raté l'occasion de manifester leur joie.

N'aurait-il pas été préférable qu'il soit arrêté, jugé et condamné ?

Je pense qu'au regard du déroulé de l'opération, c'était l'objectif. Mais Ben Laden qui avait des gardes du corps très lourdement armés, a, semble-t-il, résisté. Maintenant, il est vrai que vivant, il aurait été l'objet de chantage d'Al-Qaïda pour obtenir sa libération. C'est une lecture que les Américains ont peut-être eue pour obtenir justice. D'autant qu'on sait tous que Ben Laden était loin de faire l'unanimité dans le monde musulman.
Interview réalisée par Zoé Cadiot
Source : L'Indépendant.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tipanda 08/05/2011 19:24



Vous êtes plus en danger que nous. Alors, prenez bien soin de vous ; votre parole nous est précieuse.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents