Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Dubaïgate : Netanyahu doit démissionner !

Publié par mohamed sifaoui sur 19 Février 2010, 02:21am

Catégories : #mohamed-sifaoui

NetanyahuJ’ai toujours dit les choses clairement. Et je ne dérogerai jamais à cette règle. S’il s’avère – et j’espère que l’enquête sera menée à son terme – que le Mossad est bien derrière l’assassinat, à Dubaï, d’Al-Mabhouh, ce fameux responsable du mouvement terroriste Hamas, le premier responsable des services secrets israéliens ainsi que le premier ministre Benjamin Netanyahu doivent tous deux impérativement démissionner s’ils veulent que leur pays continue d’être considéré comme une démocratie. On ne peut pas, on ne doit pas jouer impunément avec l’honneur d’une démocratie.

Plusieurs raisons me poussent à affirmer une telle chose. D’abord, parce qu’une démocratie se doit d’être exemplaire et de ce point de vue, je pense (encore) qu’Israël est une démocratie et qu’elle doit nécessairement agir dans le seul cadre des règles et des lois internationales. Ensuite, il faut avoir cette exigence quand on sait que ce qui nous oppose aux islamistes est avant tout une guerre idéologique dans laquelle nous rétorquons, à leur barbarie, une conception universelle des droits de l’Homme et du respect du droit. Enfin, parce qu’il est inadmissible que le service de renseignement d’une démocratie agisse de la sorte en commettant une exécution extrajudiciaire à l’intérieur du territoire d’un État ami et en usant de passeports appartenant à des pays alliés. C’est là une méthode de voyous et c’est là une démarche qui doit être clairement condamnée par les élites israéliennes.

Nous savons que le Hamas est une organisation terroriste. Nous savons que ses cadres sont des criminels. Et nous savons aussi que leurs visées meurtrières doivent être combattues. N’empêche, le procédé du Mossad est inacceptable. Il l’est parce que toutes les démocraties sont confrontées aujourd’hui au terrorisme et parce que la plupart des pays arabo-musulmans font face à ce phénomène. Imaginons un instant ce qui risque de se produire et dans quel monde (dans quel bordel ?) nous vivrions si tous les services de renseignements décidaient d’aller liquider des islamistes partout à travers la planète. Certains diront probablement pourquoi pas !

Mais à ce moment-là quelle différence y aurait-il entre un démocrate et un terroriste ? Quelle différence peut exister entre les fascistes et les démocrates si nous nous mettions tous à les torturer comme ils nous torturent ; à les décapiter comme ils nous décapitent ; à tuer leurs enfants comme ils tuent les nôtres ? Quelle différence subsisterait si nous nous mettions à nous comporter comme ceux que nous combattons ?

Et par ailleurs, d’un point de vue cynique et stratégique, pourquoi conforter le Hamas et affaiblir de facto l’Autorité palestinienne ? Parce qu’une telle affaire ne risque pas d’engendrer autre chose qu’un tel résultat. Et pourquoi délégitimer les « plus modérés » dans la rue arabe et doper les plus fanatiques ? Netanyahu et son équipe, je le savais depuis leur élection, sont à la paix, c’est qu’est le revolver à la colombe. En donnant son feu vert à une telle opération, il détruit – non pas le pourvoyeur en armes du Hamas – mais l’argument utilisé par l’Autorité palestinienne devant leurs frères ennemis du Hamas : seuls les négociations et le renoncement à la violence pourraient permettre l’émergence d’un État palestinien et la manifestation d’une paix juste et durable.

Mais je pense que certains Israéliens n’ont pas envie d’affaiblir le Hamas. Ils ont besoin d’entretenir une violence minimum pour se faire réélire au nom de la sécurité. Quel avenir politique aurait un Netanyahu et tous les extrémistes de droite qui siègent à la Knesset en temps de paix ? La société israélienne, je le sais, n’est pas majoritairement extrémiste ni de droite. L’idée même du sionisme est totalement éloignée des thèses de la droite israélienne. Il se trouve que de telles opérations trahissent non seulement le sionisme, mais aussi l’esprit de la Thora. La peine de mort n’est-elle pas abolie en Israël depuis plusieurs décennies avec la bénédiction voire sur recommandations de plusieurs écoles rabbiniques ? Le sionisme originel ne réprouve-t-il pas ce type de procédés ? La société israélienne ne saurait cautionner ces méthodes de voyous. Ce pays qui a refusé les exécutions extrajudiciaires des criminels de guerre nazis en préférant juger ces derniers doit continuer à agir de la sorte lorsqu’il s’agit de terroristes. Parce que le droit est au-dessus de tout, de tous et le même pour tous. Et parce que les lois internationales n’acceptent pas les liquidations de ce genre, y compris quand il s’agit des pires criminels. Et parce qu’une démocratie se doit de faire preuve d’exemplarité, les démocrates israéliens doivent demander des comptes à leur gouvernement. Sinon, ils risquent de continuer à cristalliser toutes les haines et finir par perdre le soutien de leurs alliés. Ces derniers possèdent des opinions publiques qui globalement ne tolèrent pas qu’en 2010, qu’au nom de la démocratie, on puisse avoir recours à de telles manœuvres. Parce que ceux qui croient (encore) qu’Israël est une démocratie ont l’impression qu’on agit au nom de leurs valeurs.

Commenter cet article

Kamel 19/03/2010 23:28


Monsieur Sifaoui, avec des articles pareils, votre combat n'aura plus aucune crédibilité auprès des musulmans ouverts comme moi. Je vous soutiens dans votre combat de lutte conte l'integrisme en
France et dans les pays du maghreb( bourka, terrorisme etc...) . Mais quand vous faites la'apologie du terrorisme d'etat comme dans cet article on peut plus vous soutenir. Vous savez tres bien
qu'Israel n'a jamais respecté et ne respectera jamais les lois internationales, ce qu'on attend de votre part sur cette affaire c'est une condamnation pur.


ronron ladouceur 18/03/2010 16:47


Comme on le voit, la démocratie est à géométrie variable et n'a rien à voir avec le respect du droit international. Comme quoi, on peut voter pour des bandits à cravate et toujours maintenir pour
son pays le statut de démocratie.


Paul 09/03/2010 23:10



Extrêmement déçu par votre article Mr Sifaoui! En fait vous essayez de vous comporter comme toutes les belles âmes aveugles de ce pays qui n'arrivent toujours pas à discerner où se trouve le
véritable ennemi; le pire c'est que dans votre cas, je crois en votre sincérité. Ce qui prouve que même vous (!), êtes prêt à vous coucher devant la barbarie à laquelle est confronté le monde
occidental. Décidément, je suis de plus en plus pessimiste...
Allez, amicalement quand même !



mohamed sifaoui 10/03/2010 11:51


oui, c'est ça !
Enlevez juste les oeillères et vous y verrez plus clair.


Elinor 25/02/2010 20:28


Bonjour ! 
J'ai lu le papier de Mohamed bien sûr et les commentaires.  Je trouverais très bien que BN démissionne pas tellement pour avoir éventuellement fait assassiner Machin mais parce que toute sa
politique est un échec total à tous points de vue pour Israël et pour la paix. Pour ce qui est de cet assassinat, l'argument massue est qu'il produit l'inverse de ce que tout homme raisonnable et
amical peut souhaiter : en effet il renforce le Hamas et affaiblit Abbas.
Pour le principe je suis perplexe : en effet l'assassinat politique est plutôt une méthode de voyou mais parfois des gens peuvent être très dangereux et les moyens légaux à la disposition des États
pour s'en protéger peuvent être à peu près nuls : ainsi, dans la mesure où il n'y a aucune possibilité d'extradition par exemple entre Israël et Dubaï, comment faire ? Après tout les israéliens
avaient illégalement enlevé Eichman pour le juger (puisqu'il n'y avait pas d'accord d'extradition entre le pays où s'était réfugié ledit Eichman et Israël). De plus les israéliens n'ont pas les
moyens politiques de juger Machin. Alors comment faire ? Cette affaire pose un problème traditionnel de philosophie politique, insoluble à mes yeux, qui est celui du divorce profond entre l'ordre
du politique et l'ordre de l'éthique. Aucun État ne peut survivre en n'étant QUE moral, mais aucune moralité ne survit très bien quand on se sert de moyens immoraux pour la défendre. L'espèce de
"solution" qu'ont inventé les démocraties (tous les commentateurs remarquent à juste titre que toutes les démocraties font cela)consiste à faire le moins possible de choses immorales et à essayer
de ne pas se faire prendre. Ce n'est pas satisfaisant, c'est clair. Il faut donc que certains se battent pour que les États respectent leur propres principes (vive Mohamed) mais il faut aussi des
gens prêts à courir des risques moraux pour protéger ces principes... C'est cela sans doute la démocratie. Ma conclusion est peut-être pessimiste mais je crois nécessaire de réfléchir à ce genre de
contradictions et de difficultés s'agissant de la lutte contre le terrorisme moderne dominé par le terrorisme islamiste : les résistants français prenaient la peine de penser aux rapports entre
leur fins et leur moyens et essayaient de poser des limites à ce qu'ils pouvaient faire sachant que la guerre la plus justifiée soit-elle est nécessairement immorale (toujours le divorce entre
morale et politique), pourquoi pas nous ?
Une dernière chose, si c'est bien le Mossad qui est derrière, c'est vraiment honteux qu'il se soit servi de papiers d'israéliens qu'il est supposé protéger et de citoyens de pays amicaux. Cela ne
peut qu'inquiéter sur sa capacité de sécurité justement. Et ça, c'est vraiment une excellente raison pour les israéliens de demander la démission de ceux qui ont pensé, décidé et dirigé une affaire
aussi calamiteuse. Toujours merci à Mohamed Sifaoui pour sa contribution à la liberté d'esprit.
 


Sedat 23/02/2010 11:49


Benajmin, aller oups on demissionne, le clairvoyant Mohmamed propose cette meilleur solution.


mohamed sifaoui 23/02/2010 12:52


Oui allez oups Benjamin, l'idiot, du vent, du vent !


buchner 23/02/2010 00:43


Cher Mohamed,

Meme si le Mossad est probablement coupable de cet exécution extrajudiciaire, il me semble peu plausible qu'il ait agit seul. Puisque 2 anciens officiers de l'Autorité Palestinienne ont été arrêtés
en Jordanie, on peut penser que l'Autorité Palestinienne est également impliquée. Et l'histoire des vrai-faux passeports suggère que des pays de l'Union Européenne ont peut-être aussi contribué.
Allez-vous demander la démission en bloc d'Abbas (le seul chef d'Etat dont l'implication est prouvée) et des chefs d'Etat de l'Union Européenne? 



mohamed sifaoui 23/02/2010 12:52


Evidemment si l'Autorité palestinienne est impliquée je réclamerai la même chose.
S'agissant des passeports, rien n'indique que ceux-ci aient été utilisé avec l'accord des gouvernements européens.

Inutile de tourner en rond : on ne peut pas faire la leçon à Ahmadinejad et agir comme lui...Le régime des mollahs a lui aussi abattu des personnes à l'étranger et il a donné ses arguments. La
différence, je le répète, entre ce que vous dites, c'est que je défends des principes alors que vous semblez défendre votre chapelle.


zoar 22/02/2010 15:38


Etant pour ma part plutôt partisan de la manière forte pour lutter contre le terrorisme, je ne suis pas d'accord avec vous sur cet article précis ( malgré que je sois aussi un peu choqué par
certaines actions du Mossad ) mais malgré tout je salue la finesse avec laquelle votre article est rédigé, l'argumentation précise et pleine de nuances et je ne polémiquerai pas avec votre position
que je respecte ..

En fait, je découvre votre blog ( Même si je vous connaissais déjà pas mal grâce à certains interventions - malheureusement trop rares - dans les grands médias, et j'interviens surtout pour vous
témoigner tout mon soutien et saluer votre courage et vos prises de positions en général ) En espérant que ce que vous faites et dites puisse faire à terme bouger certaines mentalités en occident
et dans le monde de l'islam ( qui DEVRAIT vivre en paix avec le monde Juif )
Et que précisément un jour futur peut-être utopique, ce genre d'opérations du Mossad soient rendues inutiles et absurdes ...


Vicor PEREZ 21/02/2010 11:17


Les journaux font du spectaculaire pour vendre. Si vous, journaliste, ne savez pas ceci, comment pouvez vous prétendre savoir ce qui s'est passé à Dubaï ?

Ce n'est qu'après avoir réuni toutes les informations provenant de plusieurs sources diverses et variées que l'on peut prétendre à une analyse.

C'est pour cette raison que je me suis permis, plus haut, de vous faire le reproche de vous être joins à ceux qui ne savent rien mais qui affirment tout haut la culpabilité "évidente"
israélienne.

Quant aux islamistes, ce n'est pas à vous que je vais rappeler que le mensonge est leur roi, foi et loi.


mohamed sifaoui 21/02/2010 11:25


Les journaux font du spectaculaire, parfois et pas tous. Ils font pour vous du spectaculaire aujourd'hui parce qu'ils délivrent des informations que vous ne voulez pas voir. Vous êtes évidemment
subjectif et donc votre argument c'est de dire : "ils mentent..."

A propos de mensonge évidemment que les islamistes mentent tout comme les services secrets aussi...


Vicor PEREZ 21/02/2010 10:37


Le journal Haaretz n'en sais pas plus que vous ou moi. Il ne procède que par anticipation et par habitude anti-israélienne. Il oublie souvent, comme la très grande majorité des médias d'écouter
"l'accusé" et de le croire innocent jusqu'à la preuve de sa culpabilité.

La démocratie, en guerre, doit se défendre. Quitte, quelquefois, outrepasser la loi et éviter ainsi, la mort certifiée de plusieurs centaines de démocrates.


mohamed sifaoui 21/02/2010 11:09


En fait pour vous les journalistes et les journaux (même israéliens) mentent tout le temps ou font du sensationnalisme lorsqu'ils parlent d'Israël. Il ne disent la vérité quand lorsqu'ils parlent
des islamistes. Il se trouve que ces derniers pensent la même chose que vous mais à l'envers.


Julia 20/02/2010 12:06


Bonjour,

Si je peux me permettre je pense quel le sujet principal a été dévié au fil des commentaires.
Il ne s'agissait pas de débattre sur l'impunité des terroristes, loin de là, mais sur le meurtre commandité par un membre d'un état démocratique.

Evidemment que je m'insurge contre le terrorisme, au même titre que je m'insurge contre le mur érigé par Israël, les familles Palestiniennes expulsées, déracinées...

Mais c'est un autre débat à part entière.

Pour conclure je réitère mes propos : je veux continuer à croire en les valeurs démocratiques et il est normal que lorsque ces valeurs sont bafouées cela se sache (pour Israël comme pour tout autre
état).

A bientôt !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents