Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Comuniqué de SOS Racisme

Publié par mohamed sifaoui sur 6 Octobre 2011, 00:04am

Catégories : #Contribution

identitéSOS Racisme demande à Nicolas Sarkozy d’intervenir auprès de Paul Biya, président du Cameroun pour exiger la libération immédiate de l’avocate franco-camerounaise, Lydienne Yen-Eyoum, épouse Loyse, détenue arbitrairement à Yaoundé depuis 21 mois.


Lydienne Yen-Eyoum, épouse Loyse, est franco-camerounaise. Arrêtée en janvier 2010 dans le cadre d’une opération « anti-corruption », elle est détenue arbitrairement à la prison de Yaoundé, sans procès, depuis cette date. Pourtant, le Code Pénal camerounais stipule clairement qu’une détention provisoire ne saurait excéder 18 mois. Alors que la libération de Madame Yen-Eyoum devait intervenir, au plus tard, en juillet dernier, l’institution judiciaire camerounaise lui a arbitrairement refusé ce droit.

SOS Racisme demande à Nicolas Sarkozy et au gouvernement français de faire le nécessaire afin d’assister Madame Yen-Eyoum et d’exiger de Monsieur Paul Biya, président du Cameroun, de faire respecter les lois de son pays et de faire libérer, dans les meilleurs délais, Madame Yen-Eyoum. Le président de la République est déjà intervenu dans d’autres affaires similaires (infirmières bulgares détenues en Libye, Florence Cassez, détenue au Mexique,…) et s’était engagé, lors de sa campagne électorale de 2007, d’assister les femmes martyrisées à travers le monde. Dans le cas de Madame Yen-Eyoum, il s’agit d’une compatriote, avocate de profession qui, à l’évidence, fait l’objet, au Cameroun, de poursuites à connotation politique.

Par ailleurs, les avocats français de Madame Yen-Eyoum, Maîtres Wassermann et Charière-Bournazl, ont déposé une plainte, à Paris, pour détention arbitraire et torture contre le président camerounais et son ministre de la justice. Madame la juge d’instruction Sylvia Zimmermann, chargée du dossier, a décidé d’ouvrir une enquête sur cette affaire. SOS Racisme suivra avec attention cette procédure et s’étonne déjà de la position du parquet qui a fait appel de la décision de la juge d’instruction, en souhaitant un classement sans suites de cette plainte.      

Contact Presse :

Aline Le Bail-Kremer, +336 73 06 99 74

 

http://www.sos-racisme.org/content/sos-racisme-reclame-une-intervention-des-autorites-francaises-aupres-de-paul-biya-president-

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents