Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Bienvenue chez les Skins !

Publié par mohamed sifaoui sur 21 Mars 2010, 23:29pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

Désormais, discourir devant les skins est l’illustration d’une démarche progressiste, démocratique et une preuve d’ouverture et de tolérance. C’est ce que nous précise le site xénophobe Riposte L. Les skins, on ne les combat plus, on échange avec eux ou plutôt on se rend chez eux pour leur dire ce qu’ils ont envie d’entendre. Il n’est plus question de condamner leurs discours ou stigmatiser leur violence, il ne faut plus s’opposer à leur idéologie extrémiste, il est de bon ton, selon le principal animateur de ce site d’extrême droite qu’est Riposte L, d’aller échanger avec eux quelques idées. Lorsque l’on s’accommode de la présence d’extrémistes, c’est qu’on partage avec eux leur extrémisme ou à tout le moins, une partie de celui-ci. Raison pour laquelle Pierre C pape autoproclamé de la « riposte laïque » s’est senti comme un poisson dans l’eau aux côtés de ses nouveaux « frères ». Résultat du premier marqueur du racisme : Positif !

Désormais, défendre Jean-Marie Le Pen et son affiche raciste, venir au secours d’Éric Zemmour et de ses raisonnements simplistes est un signe de rupture avec le « politiquement correct ». Oui ! nous affirment les xénophobes de Riposte L, il faut « dire le vrai, dire le juste ». Dire le vrai, serait donc ce que laisse entendre le Front National à travers son affiche raciste : « les Franco-Algériens et les Algériens de France, tous musulmans, tous islamistes, représentent une menace pour notre beau pays avec leurs minarets offensifs, leur religion barbare qui enfante voile et burqa ». Dire le juste, c’est rappeler que la majorité des délinquants seraient des Noirs et des Arabes. Et ce serait la raison pour laquelle, ils sont tous victimes du délit de faciès. Outre que ce « dire juste » est d’une idiotie sans limites, c’en est une aussi parce qu’elle ouvre une brèche terrible et permet de justifier toutes les haines et tous les rejets. Quelques exemples pour répondre à ce symptôme de notre temps qu’est Éric Zemmour et à cet autre symptôme qu’est le site Riposte L. Partant du même principe, de la même construction intellectuelle, du même « dire le juste » dénué de tout « politiquement correct », n’importe quel esprit primaire se prenant pour un être sophistiqué – comme Éric Zemmour – pourrait affirmer désormais que la Brigade financière devrait, par mesure de prévention, convoquer tous les jours des « Blancs » car la plupart des délinquants financiers sont Blancs ; la Brigade des mineurs devrait, elle, contrôler systématiquement les prêtres, les curés, essentiellement Blancs eux aussi, étant donné qu’un nombre incalculable de pédophiles sont soit des Blancs, soit des serviteurs de l’Église catholique. Dans cet ordre d’idées, le peuple qui souffre aujourd’hui de la crise devrait interpeller dans la rue n’importe quel Juif et n’importe quel homme Blanc, car, selon la vieille caricature antisémite, qui n’a rien à envier à la caricature voulue par Zemmour, la majorité des banquiers sont Blancs et beaucoup d’entre eux, dit-on, seraient Juifs. Les CRS, quant à eux, devraient désormais, par anticipation, jouer de la matraque dès qu’ils soupçonneront la présence d’un gauchiste, car, nous le savons, les manifestants qui réclament plus de droits sociaux sont généralement de ce bord politique. Aussi, les drones américains déployés en Afghanistan devraient-ils connaître une évolution technologique qui leur permettrait, en plein vol, de débusquer l’Arabe et de tirer à vue, puisque la majorité des membres d’Al-Qaïda sont des Arabes. Voilà un peu le raisonnement de Zemmour, soutenu par les xénophobes de Riposte L et voilà son caractère simpliste démontré par l’absurde. Vouloir à tout prix donner à la délinquance un caractère ethno-racial ouvre la voie à tous les dérapages possibles et imaginables. Et ce que je livre là comme exemples, n’en est qu’une petite illustration. Concédons tout de même à Pierre C et à son site une certaine cohérence : leur dérive tranquille vers l’extrême droite ne pouvait que les amener à prendre la défense de l’affiche de Le Pen et à supporter « le parler-vrai » de Zemmour. Résultat du deuxième marqueur du racisme : Positif !

Désormais, attaquer des associations antiracistes comme SOS Racisme – à laquelle j’appartiens – et la Licra et les traiter de « censeurs » alors que les deux organisations n’ont de cesse de soutenir les démocrates et de dénoncer les islamistes est une autre cohérence de la part de Riposte L. En effet, un site xénophobe ne peut qu’être indisposé par les actions de deux associations antiracistes résolument attachées aux valeurs républicaines. Jusqu’à présent, ces deux organisations n’ont indisposé que les islamistes et l’extrême droite et certains auteurs de dérapages au sein du gouvernement. Il était donc logique que Pierre C et ses amis jettent l’anathème sur elles. Généralement, peu de partis racistes, de courants d’extrême droite ou de milieux xénophobes montrent une sympathie à l’égard des militants ou associations antiracistes qui, tous les jours, se battent contre les discriminations, le racisme, l’antisémitisme et en faveur des principes d’égalité. Quoi de plus normal donc, que de voir Riposte L s’attaquer à SOS Racisme et à la Licra.  Résultat du troisième marqueur du racisme : Positif !

Désormais, jouer sur le discours victimaire – comme le fait si bien le Front National – en se disant « attaqué de toute part » est une constante dans les écrits de Riposte L. Le « tous pourris » du FN est repris d’ailleurs allègrement par plusieurs contributeurs du site xénophobe qui lui emprunte le terme « UMPS ». Les petites mains du site sont en outre, des petites pleureuses professionnelles. A peine, la contradiction était apportée à ces xénophobes que leur parole s’est crispée : « ils veulent nous faire taire ! » ; « liberté j’écris ton nom » ; « Voltaire ou es-tu » ; « Maman au secours ! » ; « ils lancent sur nous une fatwa » et bla bla bla. C’est en substance la litanie qui est ressassée entre deux paragraphes sans compter les procès en lèse laïcité : une telle, pourtant connue pour son combat contre tous les intégrismes, devient une « vendue » à l’Organisation de la Conférence islamique, tel autre soi-disant soutenu jadis par le même site pour son engagement contre l’islamisme devient un « bien-pensant », un « personnage trouble » et un « islamo-gauchiste », tel philosophe proche de tous les milieux laïques est accusé de « compromission avec l’islam » pour avoir osé signer – sans l’autorisation de Riposte L – une pétition dénonçant une affiche raciste et enfin telle autre qui se voit vilipender pour ne pas avoir soutenu Madame Trucmuche dans son pseudo-combat contre une femme voilée. Discours victimaire, propos crispés, crispants et populistes, démagogie dénuée de toute approche rationnelle, diabolisation quasi systématique du croyant qu’il soit intégriste ou pas, Riposte L est, en fait, à l’engagement républicain ce que sont les Frères musulmans à la démocratie. Ils donnent l’impression de la respecter, ils prétendent la défendre, ils disent l’incarner tout en bafouant tous les jours ses principes élémentaires. Résultat du quatrième marqueur du racisme : Positif !

Désormais, parler simultanément d’islam, d’islamisme, de Maghrébins, d’étrangers et d’immigration dans un même discours fait partie d’une nouvelle rhétorique qui tout en prétendant s’opposer aux amalgames ne fait que cela. Morano, la beauf du gouvernement qui, toute honte bue, mélange islam, islamisme, « casquette à l’envers » et verlan fait ce que font les « spécialistes » es-laïcité du site xénophobe Riposte L. Officiellement, les différents contributeurs de ce torchon virtuel défendent la laïcité, mais en décortiquant leurs textes on y voit que de surprenants mélanges confus et brouillants, savamment distillés dans des écrits très souvent puants. Que vient faire l’immigration lorsqu’on parle de salafisme et notamment quand nous savons que cette idéologie nihiliste séduit dans plusieurs couches sociales ? N’avons-nous pas vu des personnes issues de familles catholiques, parfois conservatrices, répondre aux appels des idéologues de l’islamisme ? Quelle valeur peut avoir un pseudo-argument qui utilise des débordements relevant du hooliganisme au lendemain de la qualification de l’équipe algérienne de football pour justifier un discours violent en direction de l’immigration dans son ensemble ? Fallait-il injurier toute l’Allemagne quand un gendarme fut tué par des hooligans d’outre-Rhin en marge de la coupe du monde de 1998 ? Faut-il insulter la France lorsque des skins, semblables à certains de ceux qui fréquentent le Local, tiennent des slogans racistes et antisémites au Parc des Princes ? La comptabilisation mesquine de tous les actes condamnables dont se rendent responsables certaines personnes issues de l’immigration est un critère, s’il en est, qui prouve la pensée malsaine de ses auteurs. Or, c’est de cette manière que Riposte L construit son pseudo-argumentaire pour mieux stigmatiser tout en prétextant défendre la laïcité. La démarche fascisante consiste très souvent à rechercher sur Internet toutes les informations susceptibles de confirmer une opinion – une telle démarche, intellectuellement malhonnête, est facilitée par ce que peut offrir le Net – et de valider un présupposé. Résultat du cinquième marqueur du racisme : Positif !

Certains des contributeurs du site puant se sont insurgés de me voir considérer que certains de leurs textes étaient de nature raciste, d’autres, plus ridicules, pensaient que j’avais un problème personnel avec Pierre C, un homme que j’ai dû rencontrer, durant mon existence, tout au plus pendant 400 minutes, quelques-uns n’acceptaient pas que je qualifie ce site de xénophobe et enfin des sympathisants de ce site ne comprennent pas pourquoi je refuse désormais de leur serrer la main quand je les croise. Il n’y a rien de subjectif, encore moins de personnel. La chose est simple, claire et limpide. En passant ce site sur tous les marqueurs de la xénophobie ou du racisme, l’on s’aperçoit qu’il est très souvent positif comme j’ai essayé de l’expliquer sur un ton léger précédemment. Dès lors que je suis convaincu que ce groupuscule est le symptôme d’une nouvelle extrême droite, il est important de le dire publiquement pour éveiller ceux qui n’ont pas encore compris cette réalité et aussi, je l’affirme clairement, de combattre leurs écrits, leurs textes et leurs initiatives tant je reste persuadé, par ailleurs, que le discours de Pierre C et de ses amis nourrit ceux que je ne cesserai de combattre, par ailleurs, les islamistes en l’occurrence. Les uns sont pour les autres des alliés objectifs. Et réciproquement.  

Chez Riposte L, on instruit à charge. On part d’une posture idéologique malsaine et on cherche mordicus à avoir raison sur tout et contre tous. L’histoire du Quick hallal, les manifestations de joie d’Algériens de France après la victoire de leur équipe, la burqa, l’islam, l’immigration, l’islamisme, le terrorisme, les minarets, le CFCM, la Mosquée de Paris, les croyants pratiquants, l’imam de Drancy, les associations antiracistes, Caroline Fourest, l’UFAL, Bernard Teper, moi-même et bien d’autres, tout ce beau monde est à mettre dans le même sac des antirépublicains et des anti-France. Désormais, nous le savons grâce à Riposte L : les seuls républicains, les seuls dignes de vivre en France, les seuls habilités à l’ouvrir, les seuls patriotes, les derniers des laïques, les seuls défenseurs de la démocratie sont, dans le désordre, les contributeurs de ce site xénophobes, Éric Zemmour, Jean-Marie Le Pen, Gérard Longuet, ceux qui fréquentent le Local et les skins. Si c’est ça la France qu'ils veulent, alors vraiment : Bienvenue chez les skins !      

Commenter cet article

Fabien 01/04/2010 10:07


Et pour ma part, je crois que je ne vais pas tarder à le faire... Il faut bien se rendre à l'évidence, ce groupe a bien entamé un glissement inexorable vers l'extrême-droite. On ne peut
qu'encourager les journalistes comme M. Sifaoui à continuer à démonter le discours de ces gens-là, qui, fort heureusement, ne sont pour le moment pas trop influents.


Jean-Pierre 22/03/2010 12:24


Bravo, je partage entièrement votre analyse. Je me suis désabonné de ce site depuis déjà quelques mois


gandus nicole 22/03/2010 09:31


vous ne pouvez pas comparer Eric Zemmour et JM le pen!c'est sur que Zemmour a dit une betise et dit ce qui n'est pas politiquement correct, mais cette curée contre lui est exagérée!


mohamed sifaoui 22/03/2010 09:43


Je ne compare pas, j'additionne un raciste, un simplet qui se prend pour une lumière et quelques réactionnaires


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents