Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Le petit ruban et les grands intégristes.

Publié par mohamed sifaoui sur 22 Mars 2009, 14:57pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

Habituellement, au cours du Sidaction, le petit ruban rouge qui orne notre petit écran durant le weekend disparaît lors de la retransmission de la messe et du culte protestant. Cette année, les dirigeants de France 2, à leur tête Patrice Duhamel, le nº 2 de la chaîne, ont décidé de maintenir le logo de la lutte contre le Sida. Visiblement, cette décision a été prise après les déclarations honteuses de Ratzinger sur le port du préservatif qui, selon lui, aggraverait le problème du Sida. Ah bon !

Selon les différentes informations qui circulent dans le Tout-Paris, la présence du petit ruban rouge au moment de la retransmission de la messe a déplu aux autorités religieuses chrétiennes. Et même le responsable de la production de l'émission le « Jour du Seigneur » a indiqué au nom de l'Église catholique que même s'ils sont « solidaires du Sidaction », ces chers prélats pensent que « la messe n'est pas un lieu opportun pour faire apparaître le logo ». Drôle de conception de la solidarité. En clair, ces intégristes nous disent nous « sommes solidaires » mais de très loin seulement.

Voilà un exemple supplémentaire qui nous montre que nous devons plus que jamais rester vigilants et rebouffer du curé s'il le faut tant ces religieux, tous cultes confondus, sont prêts à piétiner les principes de laïcité. En ce qui me concerne, je pense que ce n'est pas le logo qu'il faudra supprimer, mais bien l'émission « le jour du Seigneur » qui, je le crois, ne sert strictement à rien puisque ceux qui s'intéressent à la messe sont théoriquement à cette heure-ci dans une Église en train de méditer sur les préservatifs que devrait utiliser le Pape pour ne pas les contaminer avec toutes ses idioties !   

Commenter cet article

claudie 15/04/2009 23:37

cfr "Deux Copains D'abord"La capote aux oiseaux

Chantal 09/04/2009 08:28


Je ne sais si la question était destinée à l’article de Mohamed Sifaoui ou à mon intervention antérieure. Je vais y répondre pour ce qui me concerne. L’existence d’un Pape, en référence au Nouveau Testament, ne me dérange en rien, même si j’ai une préférence idéologique et non religieuse pour aucun intermédiaire entre l’Humain et Dieu, si ce dernier existe, ce dont personne n’est sûr. Pour moi, le Pape ne représente pas Dieu, et l’infaillibilité papale n’existe pas. En ce sens, il peut se tromper, et ses erreurs ou fautes peuvent lui être reprochées au même titre que celles des autres hommes et femmes. Mes " hors tout " se rapportaient aux dernières " bourres " du Pape, à juste titre critiquées. Celles-ci me paraissent faire infiniment plus de mal que de bien par rapport au message chrétien de tolérance, amour, charité, fraternité, y compris – et surtout – aux catholiques qui sont, pour beaucoup, pris entre considération due aux messages pontificaux et réalités de la vie quotidienne et sociale. Je reste persuadée que les messages de Jésus était bien plus tolérants, et ouverts sur la société dans laquelle il vivait. Les messages du Pape me semblent aller dangereusement à contresens de l’Histoire, avec une tendance à l’intégrisme intellectuel. Ceci dit, il est certain que le Pape n’est ni un intégriste terroriste ni un fanatique bourré d’explosifs appelant à la guerre sainte. Je trouve infiniment pertinent et positif qu’il y ait des réactions catholiques car c’est ainsi que l’Eglise a pu progresser à travers siècles et ne pas en rester aux temps les plus obscurs de son histoire. Vive l’arc-en-ciel. Cordialement.

dju770 02/04/2009 06:12

Ne vas-tu pas un peu vite à tout mettre à la poubelle ? Le monde n'est pas tout blanc ou tout noir : les nuances de l'arc en ciel sont infinies.

Chantal 30/03/2009 16:05


Oui, on arrive à ce chiffre de 43% de catholiques français souhaitant la démission du Pape, sans compter tous ceux, très nombreux, qui ne demandent sa démission pour des raisons purement dogmatiques. Pour les catholiques, le Pape est censé représenter le successeur de Pierre — " Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise ", dit Jésus, d’après Le Nouveau Testament —. Cela explique que beaucoup de catholiques s’insurgent des propos de Benoît XVI sans cependant demander sa démission. Le chiffre de 43% de " mécontents " est alors largement dépassé, ce qui prouve que la communauté catholique a amplement réagi. En fait, peu de papes démissionnèrent, même pour de très sérieuses raisons de santé. Jean-Paul II, par exemple, se refusa de le faire. Jusqu’au bout il se considéra investi d’une tâche divine, comme tous les autres papes. On en pense complètement ce que l’on en veut mais c’est à prendre en compte.

Chantal 30/03/2009 05:30


Thoams Drieux,
  
Le Pape est dans son élément, l’aura divine ; l’humain dans le sien, l’aura temporelle. Petit mensonge pas progressiste du tout : l’infaillibilité papale ! Les papes se suivent et ne se ressemblent pas, bien nous en fasse, souvenons-nous des Borgia ! On est toujours " rétrograde " par rapport à quelque chose de précédent, en effet. La Société évolue, les mentalités également, les réalités, les besoins avec. Y a-t-il " hypocrisie " ou " mensonge " à vouloir en tenir compte ? Contre vents et marées garder jusqu’au bout ses préceptes sans tenir compte du caractère évolutif d’une Société rend " fossile " un dogme : ce n’est un signe de courage mais un entêtement inadapté, voire un obscurantisme forcené. Forniqu’ qui veut, forniqu’ pas qui veut pas ! et c’est logique aussi. Et pas du tout avilissant. Le corps n’est sale, Jésus - pour les chrétiens - l’aurait dit, interdit. Or, … rien du tout. C’est extrêmement curieux que par ses positions rétrogrades l’Eglise fasse indirectement de Jésus un conservateur coincé et intégriste, lui qui était si révolutionnaire, tolérant, terriblement en avance sur son temps dans ses idées. Il doit se retourner sur sa croix en lisant les inepties des catho intégristes, le Pape en premier.

sophias 29/03/2009 22:54

Mr Sifaoui vous etes intolérent et irrespectueux vis à vis des religions. Un gros journaliste en carton et en paillette. Vous croyez que vous etes une révolution, vous etes surtout quelqu'un qui parle pour rien dire. Vous etes un fléau pour la société.

claudie 28/03/2009 10:23

Non point pour surenchérir mais pour informer et con-firmer:La revue médicale britannique (de référence) "The Lancet" a accusé vendredi le pape Benoit XVI d'avoir déformé la vérité scientifique dans ses propos sur "l'utilisation du préservatif."Quand une personne d'influence,responsable politique ou religieux,affirme publiquement quelque chose de scientifiquement faux, qui pourrait avoir un effet dévastateur sur la santé de millions de personnes,elle doit retirer ou rectifier cette déclaration" a indiqué "The Lancet".En route vers l'Afrique,le pape avait affirmé que l'on ne pouvait "pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" et que,"au contraire,(leur) utilisation aggrave le problème"." En disant que les préservatifs aggravent le problème du sida,le pape a publiquement déformé la preuve scientifique pour promouvoir la doctrine catholique sur cette question", a encore écrit "The Lancet".(sic)dévaster : rendre désert,ravager,ruiner,désoler,infester

claudie 27/03/2009 16:21

et dans le même journal "LE TEMPS.BE" de ce jour divers articles à propos de votre écrit... intéressants.il est vrai qu'un sondage effectué donne 43% des cathos Français souhaitant la démission du Pape.Certains "hommes d'église",face à la réaction mondiale, commencent à se lever disant que le Pape est "plus attaché à la lettre qu'à l'esprit de la loi".......C'est cela l'intégrisme dévoyé

claudie 26/03/2009 23:20

La Belgique étudie et se propose de faire revenir son ambassadeur au Vatican afin de lui faire part de sa totale désapprobation et ainsiavoir un droit de réponse!Pas mal...non?

Thoams Drieux 25/03/2009 12:28

« Vous êtes formidable »
 
Les journaux nous font la cour nous disent que nous sommes bons, de vrais gens biens et quand ils veulent appeler un journal par un nom sympa ils le nomme « 7 extra ». Allons mes amis ! nous savons bien que nous ne sommes pas formid’ et que la société ne sera jamais préserver par un quelconque objet.
 
Mais nous savons aussi que celui qui ne fornique pas par abstinence ou que sais je, n’a pas besoin d’utiliser de préservatif ! Eh ! c’est logique ! Le pape est dans son droit, il vaut mieux pour lui qu’il tienne ce message avant qu’il ne soit jugé et « excommunié » par ses pairs, les vrais fidèles. Somme tout ce qui nous auraient étonné c’est qu’il dise le contraire « utilisez le préservatif » : mais quel déchéance !
 
Quand a ceux qui traitent le pape d’intégriste ou d’arriéré, je répond vous ne savez pas de quoi vous parlez. Mais vous parlez et cela suffit pour qu’on vous entendent. Traitez quelqu’un de rétrograde alors qu’il suit la même ligne que ses prédécesseurs ne peut faire de lui un rétrograde. Le vrai courage vient de ceux qui gardent jusqu’au bout leur conviction contre les  vents et les marrés de l’hypocrisie et du mensonge progressiste.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents