Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


N'oublions pas Robert Redeker !

Publié par mohamed sifaoui sur 21 Février 2009, 22:20pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

Mon ami Robert Redeker m'a envoyé hier un email pour me faire savoir qu'il a failli être agressé physiquement alors qu'il faisait ses courses dans un supermarché. Il a en outre été menacé par un individu qui fait partie de ces musulmans qui ont, à l'évidence, du mal à entendre la moindre critique sans s'empêcher de réagir avec impulsivité, agressivité et barbarie.

Il raconte : « A la sortie, un Maghrébin accompagné de sa femme, me reconnaît et m'interpelle. Il était grand, costaud, vêtu en sportif, le visage rond. Et il m'insulte, déchaîné, hors de lui,  devant tout le monde : « vous êtes Robert Redeker. Vous avez insulté l'islam. Vous êtes un connard. Vous êtes une crapule. Vous êtes un salaud. Heureusement que vous êtes protégé parce que sinon ça irait mal pour vous ». Il ajoutera dans son message : « Pendant que je m'éloignais vers ma voiture il [l'agresseur] hurlait : « facho, facho... ».

Nous devons tous en tant que républicains, citoyens d'un pays démocratique et laïque, assurer Robert Rodeker de notre soutien indéfectible. Et il sait qu'en ce qui me concerne, je ne le lâcherai jamais dans l'épreuve difficile qu'il traverse. Pour être moi-même soumis régulièrement à ce genre de pressions et pour avoir subi, des scènes similaires, pas plus tard que lundi dernier, je tiens à rappeler à tous ceux qui souhaitent nous terroriser par des menaces ou des agressions que leurs actions sont vaines. Ils ne font que nous conforter dans nos convictions et nous pousser à poursuivre notre combat contre ce fascisme qu'est l'islamisme.

La critique des dogmes et des religions est un droit dans une démocratie. La critique des idéologies extrémistes - et l'islam politique en fait partie - est un devoir pour chaque personne qui n'accepte pas de vivre sous le diktat des obscurantistes. Je veux que Robert Redeker - et bien que parfois je ne partage pas toutes ces analyses - puisse, en tant qu'intellectuel, en sa qualité de philosophe, mais surtout comme citoyen, continuer à réfléchir et à s'exprimer sur les questions qui préoccupent nos sociétés et l'islam est l'un des sujets essentiels. Je souhaite que cette religion - qui est aussi la mienne et non pas la propriété privée d'un quelconque mouvement sectaire - puisse être discutée, disputée, y compris dans la polémique s'il le faut.

Si certains musulmans acceptent de s'enfermer dans leur obscurantisme crasse, c'est leur problème. Mais qu'ils sachent que d'autres musulmans - et j'en fais partie - veulent et espèrent que cette religion qu'est l'islam puisse, un jour, faire son aggiornamento. Si certains non-musulmans veulent se montrer complaisants à l'égard de l'intégrisme qui gangrène l'islam, c'est leur problème aussi. Mais, de grâce, qu'ils ne viennent pas adopter de telles positions au nom d'un quelconque humanisme parce que leur paternalisme hérité de la vieille tradition coloniale n'a d'égal que la condescendance qu'ils affichent quand ils nous expliquent qu'en substance les musulmans seraient inaptes aux grands principes universels. Il faut, là aussi, qu'ils sachent que beaucoup de ces mêmes musulmans sont fatigués, lassés, dégoutés et désemparés en voyant leur religion représentée par les tenants du crime, de l'injure, de la menace et du terrorisme.

Alors, voilà mon cher Robert, je te l'ai dit en privé et je te le répète publiquement. Ne laisse pas ces imbéciles te décourager, te terroriser par qu'ils ne cherchent qu'à t'empêcher de parler au sein de la démocratie qui t'a enseigné les valeurs que tu as raison de défendre. Ne te laisse pas intimider par des débiles - comme celui qui t'a menacé - et continue à être ce que tu es. Ce type est un lâche, il a agi comme un lâche et il ne t'a injurié que parce que sa femme était à ses côtés. Tu sais, ce genre d'individus, ont tant de choses à prouver à leur épouse. Parce que lorsqu'ils sont chez eux, ils n'ont rien à montrer.

Naturellement, il faut prendre ces menaces au sérieux et rester vigilant. Ce sont des lâches, néanmoins, ils sont, tels des animaux, animés par des pulsions agressives. Cela dit, ta persévérance, l'expression de tes idées sont les meilleures réponses que tu puisses donner.   

PS : Pour ceux qui veulent envoyer un message de soutien à Robert Redeker, ils peuvent le contacter ICI.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aisha 11/04/2009 16:35

Autant je ne suis pas du tout d'accord avec vous, autant je suis tout à fait contre ce genre d'invidu hystérique par lequel votre ami s'est fait agréssé. Quand je pense que l'Islam est censé apporté la sagesse... Je ne sais plus qui a dit cela: Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire. Ca résume assez bien ma pensée. Et j'ajoute, ça peut paraître prétentieux, mais je pense que ni vous, ni monsieur Redeker, ni ce musulman déchaîné n'avaient compris quoi que ce soit à l'Islam... Un musulmane convertie de 22ans qui porte le hijab de son plein gré et qui ne mélange pas la politique avec la foi

claudie 08/03/2009 16:38

Johan-Yacin,
Ce s'appelle des menaces...c'est cela qu'il est écrit à la page 1326 de votre livre??
mais en l'article ... du mien et du "code" civil il est écrit autre chose...
n'oubliez pas de remettre vos idées en place car vous perdez le Nord et vos prières en direction de La Mecque, Dieu ne pourra les accepter sans changement d'orientation (IL vous l'a dit et je ne blasphème pas)..et demander pardon (ce dont je ne vous pense capable) ne sert à rien si vous vous maintenez en cette démarche de NON SENS

Chantal 08/03/2009 14:39


" comment 1non musulman peut il comprendre quelque chose qu'il ne vit pas? (Johan/Yacine)

 
Citoyens du monde, nous n’avons pas besoin de nous y connaître beaucoup en religion pour prendre des bombes en pleine figure, baigner dans des mares de sang, trembler pour des enfants qui n’ont plus d’enfance,…etc…, la liste serait longue des dégâts causés par le terrorisme islamique. " Nul besoin de prière, nul besoin de rouge haïssable, pour appréhender la verticalité de la chute. "
 
Que Dieu existe ou n’existe pas, qu’Il soit unique ou pas, que Mahomet soit ou ne soit pas le dernier des prophètes…, cela relève de la croyance, de la vie spirituelle et du dogme religieux. Si Dieu existe, au nom de quel Dieu justifier la haine, la violence, l’intolérance, la domination ? La Foi autorise-t-elle ou justifie-t-elle le terrorisme ? Au nom de quel Livre sacré envoyer les enfants au martyr, faire des attentats suicide, imposer son dieu par la force ? Là, je ne mets plus de majuscule car je n’ai aucun respect pour le fanatisme et considère un tel dieu comme un machin informe vomi par des fanatiques prêts à tout. Ce sont les islamistes qui détruisent l’islam et offensent Dieu, eux seuls, et non pas les " chiens, les singes et les porcs, ces salauds d’occidentaux, d’infidèles, d’homosexuels, de mécréants et d’apostats, etc. " dont nous rabattent les oreilles les idéologues fanatiques. Le diable, si diable il y a (pour moi cela ne restera que métaphorique), les démons, c’est eux-mêmes : ces fascistes au nom de la religion !
 

Le bien-être sur terre
et l’équité sont des valeurs humanistes que partagent toutes les religions. Mais pas l’islamisme ! Forcément, ce n’est pas une religion ! C’est une idéologie fasciste qui s’entretient par la terreur. Le véritable mysticisme religieux, la véritable foi, n’empruntent rien à la violence et considèrent l’humain comme sacré. En ce jour des Femmes, permettez-moi une pensée toute particulière pour ces femmes voilées, dont vous parlez, et dont les islamistes ont fait un symbole politique !

stephane martin 08/03/2009 11:12

Bravo monsieur Sifaoui, continuez votre combat ; ne doutez qu'une grande majorité silencieuse qui ne passe pas son temps à faire de la propagande sur Internet partage l'essentiel de vos valeurs....

johan/yacine 07/03/2009 22:55

salam,deja mon soutien a cette personne ecrivant sous le pseudo de discernement!et je confirme ce qui critique l'islam ne le connaissent pas,deja comment 1non musulman peut il comprendre quelque chose qu'il ne vit pas?il pourrait étudier le din toute sa vie qu'il ne le comprendrait pas,tant qu'il n'aurat pas attester l'unicitée de dieu et que mohamed est le dernier des prophetes! votre probleme Mr sifaoui si je peut me permettre c'est que vous devez certainement connaitre beaucoup de musulmans,avoir vu ou entendu des choses mais vous ne connaissez l'islam visiblement que trés peu,c'est trés dommage mon frère!vous dites a la fin de votre article qu'ils sont des laches(c'est surement vrai)mais vous n'etes pas plus courageux sachez le,bien au contraire!je ne sais pas si vous connaissez l'expression vendre son ame au diable?mais vous feriez bien d'y méditer!j'ai vu que dans certaines réponses aux commentaires vous parlez du voile,j'avoue ne pas avoir suivi,rassurez moi SVP vous ne remettez pas en cause les fait que la femme doit etre voilée????pour finir mon frere j'aimerais te dire une dernière chose,ta rebellion et ton arrogance risque de te dépasser,prend garde a la ruse de sheitan et n'oublie pas qu'il passe par toutes les portes!qu'allah nous en préserve... salam

Chantal 04/03/2009 06:44


Le plus grand tort fait à la communauté musulmane n’est directement fait par l’autre : le juif, le chrétien, le laïc, l’apostat, l'athée, les-chiens-les-sous-chiens-les-suschis-les-cochons-et-les-singes… - ah ! les mécréants ! -, le plus grand coup porté à la communauté musulmane l’est par des fanatiques se revendiquant de l’islam, sûrs qu’ils sont de détenir les clefs du royaume coranique, mais ne montrant à la face du monde qu’une vitrine de terreur et de sang : les islamistes radicaux. Usant de la peur, de la soumission, de la manipulation, de la bêtise, de l’intolérance ou de la haine, et tous leurs petits valets en tenues de lieutenants de l’ordre et de la Loi, détenant les clefs décisionnelles de la laïcité et de la République mais mettant celles-ci en danger en permettant aux islamistes d’exister par la loi du silence. Doublement :
 
1/ A un niveau individuel et privé : nous sommes tous un peu concernés, face à des intégrismes, la loi du silence qui consiste à se taire par confort, soumission, peur, tranquillité d’esprit, naïveté, refus d’évoluer, imbécillité ou connivence, tous préjudiciables à un islam progressiste adapté à la contemporanéité.
 
2/ A un niveau décisionnel : de la Loi aux instances supérieures (ONU, par exemple), la loi du silence qui consiste en des connivences inadmissibles, par des décisions inappropriées extrêmement graves mettant en péril les principes laïcs de la démocratie et de la république, cédant à la peur, à la manipulation ou à la facilité, faisant que ne soit plus possible la critique de l’islam – donc, son évolution – sous peine de délit : ISLAMophobie !  A cette allure, à quand le délit de blasphème ? ? ? ISLAM qui n’est pourtant qu’une RELIGION et non un être humain – qui, lui, devrait pouvoir recevoir protection lorsqu’il se sent menacé (1/) –.
 
Islam qui, en tant que RELIGION, doit pouvoir être critiquée, au même titre que le judaïsme, le christianisme et toutes les branches religionnaires, vertement, ouvertement, sans concession aucune, concessions ridicules de susceptibilités mal placées qu’encouragent les pouvoirs publics et les instances décisionnelles par leurs précautions inappropriées, leurs termes inadéquats de la Loi, et leurs tiédeurs .. Nous n’avons plus le droit de fermer les yeux face à des intégrismes, pour après dire " que nous ne savions pas ".
La plus grande chance pour la communauté musulmane et pour l'humanité entière, c’est que l’islam en tant que religion puisse se retrouver, au même titre que les autres, nue, sortie de sa citadelle inattaquable sous peine de délit (islamophobie) ou de fatwa. Comme les autres, critiquée, vilipendée, aimée, détestée, adorée, différente (le droit à la différence mais pas celui à la discrimination, positive ou négative) mais bousculée, sortie du ghetto d’une religion figée, entre les mains du terrorisme. Les personnes hostiles à l’islam – bah oui ! cela devrait être permis, et par la Loi et par les susceptibilités religieuses … –, les personnes hostiles à l’islam sont une chance de le sortir de la mauvaise image qu’il traîne du fait des murs d’une citadelle entre les mains des terroristes.

hakima 03/03/2009 16:22

Bonjour Ne vous inquietez pas, bien que musulmane et praticante je ne vais ni vous agresser verbalement ni vous insulter je souhaite juste vous demandez et cela avec toute l'impartialité que devrez avoir quelqu'un qui souhaite etre juste et parce que j'ignore qui vous êtes,  en fait je suis tombée par hasard sur votre blog bref je souhaite vous demandez pourquoi ne parlez vous que de racisme contre les juifs ou d'islamisme j'ai consulté votre blog certes en diagonale mais c'est la question qui a surgi tout naturellement à moi je poste ici car je n'ai pas trouve votre adresse e mail de plus vous devriez changer de couleur c'est pas tres lisible et c'est morbide

Myriam Baudrillard 26/02/2009 00:22

Merci et bravo, Monsieur, ! Nous avons connu la même chose avec le communisme qui était "tabou" jusqu'à un certain livre : "L'archipel du Goulag". On ne peut pas mentir éternellement et empêcher les gens de "juger l'arbre à ses fruits".

pitou 25/02/2009 18:26

plutôt qu'un commentaire, c'est un satisfecit que je voudrais vous délivrer par ce mail, votre site est attractif toujours intéressant et reflète la pensée de beaucoup.courage, continuer

discernement 25/02/2009 12:08

Que portent les femmes musulmanes sur leurs têtes lorsqu'elle prient, et donc qu'elles pratiquent leur religion? Si réelement le voile est politique, de quel parti sont ces musulmanes? Et celles qui vivaient au temps du Prophète (sur lui la paix)?Par ailleurs, si vous considérez le voile comme politique, que dire de celui des chrétiennes et des juives? Politique ou religieux?Et ceux qui utilisent les versets du Coran pour les tourner en dérision, est-ce politique? Lorsque l'on essaie de donner une interprétation à certains versets du Coran, on doit étudier parallèlement la jurisprudence de cette religion.Mohamed, vous vous considérez comme musulman, vous êtes donc mon frère. Alors conseil frère: quand on souhaite convaincre autrui, on ne l'insulte pas.

mohamed sifaoui 25/02/2009 19:29


Je n'ai pas un autre frère que celui qui partage avec moi la même mère et le même père. On peut être correligionnaires si vous voulez. Enfin, si nous avons la même religion...
Je préfère concitoyens pour tout vous dire. Frère, fraterie, confrérie, c'est un peu sectaire...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents