Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Connaissez-vous le Hamas ? Vraiment ?

Publié par mohamed sifaoui sur 18 Janvier 2009, 00:26am

Catégories : #mohamed-sifaoui

A tout ceux qui marchent derrière les bannières, les emblèmes et les slogans du Hamas. Savez-vous au moins quelle est la vraie nature de ce mouvement ?
Si vous voulez prendre un peu de recul, regardez! Même ceux qui ne maîtrisent pas l'Anglais peuvent suivre ce film, les images parlent d'elles-mêmes :

Partie 1



Partie 2



Partie 3




Partie 4



Partie 5



Partie 6




Partie 7

Commenter cet article

Leroidavid 30/01/2009 03:07

Monsieur Sifaoui, bravo pour votre site Internet, bravo pour avoir mis en ligne ces vidéos qui montrent le vrai visage du Hamas, et bravo pour votre combat contre les extrémistes musulmans.
 
Quand on lit les insanirés qu'écrit cette "Farida", on se dit qu'on n'est pas sorti de l'auberge, et qu'il faut de toute urgence lutter contre l'islamisation de l'Europe.

Farida 25/01/2009 15:37

Les vidéos que vous avez choisies sont de la pure manipulation de l'information on nous montre que des images teintés de violence sorties de leur contexte.On nous montre que ce que l'on veut voir et entendre.Je préfére être du côté du Hamas plutôt que du côté Israélien.Eux au moins ne tuent pas de femmes et d'enfants avec des missiles au phosphore ou à l'uranium appauvri.Ils n'ont rien pour se défendre contrairement à ce que disent les médias.Ce n'est même pas une guerre ce qui se passe à Gaza mais un nettoyage ethnique et ça personne ne veut le voir on s'attarde sur des sujets tels que "le hamas se cache derrière des femmes et des enfants".Monsieur Mohamed Sifaoui pourquoi vous ne vous interressez pas aux grandes dictatures arabes comme celle de Hosni Moubarak; Khadafi; les généraux algériens ... et j'en passe car la liste est longue.Ce sont eux les vrais dangers pour nous et non les Islamistes.

mohamed sifaoui 26/01/2009 08:07


Apparemment nous vivons dans deux planètes différentes. Le Hamas ne tue pas d'enfants ? Ah Bon ? L'islamisme n'est pas dangereux ? Ah bon ?


JCB 25/01/2009 11:22

je viens d'aller voir la video..il n'y a pas de mots c l'horreur absolue.je n'arrive pas à tout regarder.Ils sont pires et plus dangereux que le nazis car ils font cela au nom de dieu

Nesher 25/01/2009 09:10

A ceux qui défendent le Hamas offrez leur cette vidéo.Il s'agit du meurtre de membres du fatah par le Hamas. La " barbarie des islamistes " Warning Images,séquences fortes deconseillés aux jeunes enfants.Film violent. Attention, âmes sensibles s'abstenir !!! Interdit au moins de 18 ans
A ceux qui défendent le Hamas, n'entrez pas en discussions et polémiques inutiles : offrez leur cette vidéo.J'ai hésité avant de vous la transmettre. Je n'ai moi même pas pu la visionner totalement. C'est une horreur. Je n'ai jamais vu rien de pire...Il s'agit du meurtre de membres du fatah par le Hamas FAITES-VOUS UNE OPINION.Et faite circuler cette vidéohttp://ripostenesher.blogspot.com/2009/01/ceux-qui-dfendent-le-hamas-offrez-leur_24.html

Jean Mouloud Jambon 24/01/2009 22:27

Mais bien sur, je vais baser mon avis sur un reportage d'Arte qui se focalise sur les heures les plus sombres pour les palestiniens, début 2007 et la lutte de pouvoir. Pourquoi ne montre t-il pas les raisons de la victoire DEMOCRATIQUE du Hamas ? Ce qui a conduit les palestiniens a voter pour lui ? Ce reportage ne montre pas aussi ce qu'à fait le Hamas à Gaza après son contre-putsh, car c'était un ça.

benoit 21/01/2009 11:12

Mais c'est justement le sens de la présence des Besencenot, Buffet et autres Mélenchon que vous critiquiez dans un précédent post. Ne pas laisser le terrain, ni de la colère, ni du combat pour la justice à ces gens.

mohamed sifaoui 22/01/2009 08:23


Il faudra aller manifester aux côtés de JM Le Pen aussi tant qu'ils y sont. D'ailleurs ils disent pratiquement la même chose. C'est pour ne pas lui laisser le terrain aussi ?


Sophia 20/01/2009 02:18

Cher monsieur;
Il y a une chose que j'aime par-dessus tout dans ce que vous écrivez: c'est votre façon de placer les valeurs humaines au-dessus des passions et des attachements identitaires. Au sujet du conflit israélo-palestinien, chacun prend position en fonction de ce que lui dicte son appartenance, en tentant d'adapter ses convictions à ce qu'il pense être la "vérité" et la "réalité", à ce qu'il voit. Rien n'est plus trompeur qu'une image: tout dépend du cadrage, du choix des plans, des perspectives, et du montage. Or nous vivons dans une société d'images. Les reportages ne nous montrent pas la réalité, ils nous dictent une façon de l'appréhender et de la comprendre. Plus les images viennent de loin, plus il est difficile de débrouiller leur sens : à distance, les nuances disparaissent, tout devient plus simple, plus tranché, et plus limpide. Vu de loin, il est facile de dire "Les Israéliens veulent…", "Les Palestiniens réclament…", les Uns ou les Autres pensent, condamnent, exigent…
Vue de près, la réalité est beaucoup plus complexe. Vue de près, c'est-à-dire, pour moi, d'Israël. Depuis trois semaines, je zappe d'une chaîne  à l'autre pour tenter de comprendre ce qui se passe réellement, de déchiffrer ce qui se cache derrière les déclarations laconiques du porte-parole de l'armée israélienne, les reportages des envoyés spéciaux sur les différentes chaînes en français, en anglais et en hébreu, ce qui passe à travers la censure, et les partis pris trop mal masqués sous un voile d'objectivité. Parfois je vois les mêmes images, reprises d'une chaîne à l'autre, mais commentées de manières tellement différentes que je ne suis plus certaine de ce que j'ai vraiment "vu".
Il n'en reste pas moins que ce que je "vois", avec ou sans commentaires téléguidés d'un parti ou de l'autre ne me plait pas. 1300 morts. C'est trop énorme pour qu'on tente même de l'expliquer ou de le justifier. C'est 1300 morts de trop, de quelque façon que l'on prenne la chose. Peu importe qui est responsable, ou qui on rend responsable, entièrement ou partiellement, avec ou sans préméditation. C'est trop.
Il n'y a pas eu en Israël de défilé de la victoire, pas de fanfares, pas de discours tonitruants et belliqueux. On a vu des soldats qui ressortaient de Gaza faire le V de la victoire face aux caméras : c'était le soulagement de s'en être sorti vivant. Même les soldats ont peur de mourir. Surtout lorsqu'ils n'ont pas 20 ans. Nous avons tous des enfants à l'armée, des amis, des voisins. Ce ne sont pas des soldats de métier. Ils y vont parce qu'ils n'ont pas le choix, l'armée les arrache à leurs études, leur travail, leur famille, pour défendre une cause qu'ils pensent être juste. Ils n'ont pas de fureur meurtrière dans les yeux. A leur retour, nous les questionnerons pour savoir ce qui s'est passé, quels ordres ils ont reçu, comment ils les ont exécutés. Puis nous aurons de longs mois pour tâcher de comprendre, pour tester notre conscience. Car nous avons une conscience, et elle ne sortira pas indemne de cette guerre.
J'ai vu des Palestiniens heureux, au début de la  guerre, de cette punition infligée au Hamas. Puis plus rien ne pouvait en justifier le coût. J'ai vu des Israéliens euphoriques, les tout premiers jours: on allait enfin montrer au Hamas qui étaient les plus forts, et faire cesser ces tirs de roquettes incessants sur le sud. Après je n'ai plus vu personne joyeux. C'est comme si la machine s'était emballée trop vite, comme si rien ne pouvait plus arrêter la folie meurtrière.
Je voudrais encore dire que si nous, les citoyens israéliens, nous comprenons que le monde occidental nous mette au banc des accusés, nous ne comprenons pas que cela déchaîne des manifestations antisémites contre les Juifs de France et leurs institutions: s'ils vivent en France ou ailleurs, c'est bien qu'ils ne veulent pas associer leur destin à celui d'Israël. Nous ne comprenons pas que des manifestations contre la violence à un point du globe déchaîne la violence à un autre point: si vous, à distance, ne pouvez maîtriser votre haine et votre folie destructrice, vous qui n'êtes pas directement impliqués mais juste "concernés", comment pouvez-vous imaginer que les acteurs du drame puissent garder le sens de la mesure ?
Nous ne comprenons pas que le Hamas, au sortir des tunnels, annonce son prochain réarmement, qu'il rendra encore plus performant en vue de la prochaine guerre. Qu'il exige la réouverture des passages tout en réaffirmant sa volonté de reprendre les attentats suicides: s'ils ont été fermés, c'est bien à cause des explosions répétées aux postes de frontières. Et il faudrait rouvrir les portes pour leur faciliter la tâche ? Si la population civile israélienne a eu si peu de pertes en vies humaines, c'est que l'Etat construisait des abris et entraînait la population à réagir rapidement aux sirènes en cas d'alerte, pendant que le Hamas construisait des tunnels pour préparer ses futures attaques surprises et importer du matériel militaire. 2000 roquettes et Grad! Quelqu'un a-t-il tenté de chiffrer le prix de l'armement du Hamas? Et tenté de le traduire en équipements sanitaires, scolaires, ou en nourriture?
Rien ne pourra faire jamais oublié les morts du côté Palestinien, la souffrance de la population, son dénuement. Rien ne pourra faire en sorte que le monde pardonne à Israël, et qu'Israël se pardonne à elle-même. Mais là où nous regrettons et nous nous affligeons d'avoir causé un si grand tort, le Hamas regrette de ne pas en avoir causé plus, et promet de bientôt compenser l'écart. Il est facile de donner des conseils lorsqu'on est du côté des "vainqueurs". Cela n'empêche pas d'éprouver de la douleur, de la compassion et la pitié pour les "vaincus". Parce qu'il n'y a pas un Israélien (ou alors des monstres) qui n'aurait préféré que le compte se solde par 600 morts armés, tués au combat en soldats contre soldats, et 0 civil. Apparemment, pour le Hamas, les morts comptent peu, même lorsqu'ils sont de son propre bord.

dom 19/01/2009 13:36

48 morts parmi les combattants du hamas(source: lui même) ...donc l'armée israèlienne avait raison lorsqu'elle disait que les islamistes se cachaient et se terraient dans des maisons abritant des familles entières palestiniennes.Rappelons nous  les 1300 morts(sources hamas via Aljazira.)Comme c'est devenu aujourd'hui  le chiffre officiel pour les médias occidentaux ,on ne contestera donc pas le nombre de  48 morts combattants donnépar le hamas.48 morts !!!! putain!mais où etait donc les valeureux futurs martyrs du hamas qui se glorifaient tant dans leur parade militaire???? honte à eux,aux islamistes qui n'ont pas d'honneur ou juste celui que leurs filles,soeurs ,épouses eur procure

Ali et Karima 19/01/2009 12:17

Mohamed, Nous sommes algériens et fiers de toi. Que Dieu te garde et envoie ballader tous ces fanatiques qui t'écrivent sur ton blog. Ils savent insulter et menacer c'est tout et leurs arguments c'est de la merde. Beaucoup sont carrément largués. Bourrage de crane oblige.Nous les Algériens savons de quoi est fait le Hamas. Nous n'avons pas oublié ce qu'ont fait leurs frères en Algérie.Vive les démocrates musulmans, en esperant qu'Israel réduise à néant le Hamas. Nous le pensons sicèrement ma femme et moi.

emmanuel 19/01/2009 07:20

Bravo Mr Sifaoui pour vos prises de positions, je vous ai ecouter attentivement lors de votre (trop courte) intervention dans l'emission "revu et corrige" et encore une fois on ne peut que constater, comme la plupart du temps dans ce genre d'emission, que vous etes le seul a connaitre le sujet, la propagande est reine dans ce conflit, et va bien au dela de la vision d'un journaliste qui ne voit la realite qu'a travers les mensonges d'al jazera.Je mettrai malgre tout la medaille d'or du ridicule dans cette emission au "representant" des etudiants musulmans, qui nous laisse pas presager un bel avenir pour la paix entre communautes !!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents