Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Boycotter le salon du livre est d'une bêtise rare !

Publié par mohamed sifaoui sur 10 Mars 2008, 13:50pm

Catégories : #mohamed-sifaoui

C’est une catastrophe, un malheur et une malédiction qui viennent de s’abattre sur la culture universelle : Le sultanat d’Oman, l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Yémen ainsi que d’autres pays arabo-musulmans boycottent le salon du livre de Paris. Le public français n’aura donc pas l’occasion d’apprécier les grandes œuvres littéraires produites par ces pays. Quel dommage !
Naturellement, c'est pour rire - parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer - que j'écris ce qui précède. Quand on connaît l'apport des intellectuels iraniens version Ahmadinejad ou celui des Saoudiens abreuvés au Wahabbisme ou encore celui des intellectuels algériens sympathisants de Bouteflika, on ne peut que se réjouir de l'absence de ces pays. Si j'avais ce pouvoir, j'aurais fait d'Israël l'invité d'honneur chaque année, juste pour constater l'absence des représentants de ces ennemis de la démocratie dans les couloirs du salon.
Ces pays – dont les dirigeants boycottent par ailleurs la démocratie, les droits de l’Homme, l’intelligence, le travail, l’honnêteté, le respect de leurs administrés, le bon sens, la bonne gouvernance, etc – ont décidé d’adopter cette attitude pour protester contre le « titre d’invité d’honneur accordé à Israël » par les organisateurs du salon.
Pour dire – et écrire – les choses sérieusement, je pense que le boycott de cette manifestation est tout simplement ridicule. D’autant plus ridicule qu’il intervient dans un contexte où le dialogue, l’échange et les rencontres doivent prévaloir sur la politique de la chaise vide prônée d’ailleurs par les États arabes depuis des lustres. Pensent-ils sérieusement qu’en adoptant une telle attitude, ils vont faire avancer la cause palestinienne et amener Israël à revoir sa politique ? Ces dirigeants arabes ont toujours préféré la posture à la politique. D’ailleurs savent-ils faire autre chose qu’adopter des postures ?

Je ne cautionne pas la politique israélienne – et notamment celle qui préconise exclusivement l’approche militaire pour lutter contre les assassins barbares du Hamas et des autres groupes terroristes – mais je pense que le terrorisme qui frappe ce pays ne diffère en rien – dans la forme et dans le fond – à celui qui sévit en Algérie, en Égypte ou au Maroc. Le Hamas, nourrit par cette idéologie fasciste qu’est le salafisme, soutenu par des États islamo-fascistes comme l’Iran doit être combattu avec la plus grande fermeté. Un pays comme le Maroc, par exemple, ne peut pas applaudir au terrorisme version Hamas quand celui-ci sévit à Tel Aviv et combattre celui d’Al-Qaïda dans les pays du Maghreb lorsqu’il sévit à Rabat. Les deux terrorismes sont alimentés par la même idéologie nihiliste et visent des objectifs similaires : destruction de l’État d’Israël pour l’un, désintégration du Maroc (et des autres pays musulmans) en tant qu’État pour l’autre afin de l’intégrer dans une oumma qui s’étendrait de Casablanca à Djakarta.

En étant cohérent, on ne peut pas reprocher à Israël de lutter contre les barbares du Hamas quand on sait que tous les pays doivent lutter contre le terrorisme islamiste. Ce qu’il faut reprocher à Israël, c’est la méthode.

En effet, on ne lutte pas contre le Hamas – ou contre une autre organisation terroriste – en bombardant des civils. On ne lutte pas contre le Hamas en causant la mort de nourrissons. Et on ne lutte pas contre le Hamas en le rendant, de facto, plus populaire et donc en le consacrant indirectement comme le « résistant » crédible et le défenseur exclusif de la cause palestinienne tout en affaiblissant l’Autorité de Mahmoud Abbas. La méthode choisie par l’armée israélienne doit être condamnée parce qu’elle est dangereuse dans le sens où elle fragilise les démocrates arabo-musulmans qui se battent pour une solution négociée et une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Cette méthode doit être condamnée parce qu’elle n’est pas digne d’un État de droit ni digne d’un État démocratique. Israël a le droit de se défendre mais pas en usant et en abusant d’avions de chasse pour larguer des missiles sur des zones habitées par des civils.

Le sang froid et la maîtrise de soi doivent prévaloir sur les réactions intempestives. Lorsqu’un État se rabaisse à utiliser la loi du talion contre une vulgaire organisation terroriste, il prend le risque de bafouer ses propres valeurs et de légitimer l’action des assassins. Les Israéliens sont conscients mais se laissent entraîner quand même dans ce piège tendu par le Hamas dont les membres, nous le savons, se cachent lâchement parmi les civils pour justement pousser Israël à commettre l’irréparable et frapper sans distinction civils et terroristes. Le bombardement acharné ne sert pas le processus de paix, n’affaiblit pas les terroristes mais sanctionne lourdement des populations civils qui, en plus des privations dues à l’embargo et des vexations quotidiennes au niveau des cheek point, doivent subir le sang et les larmes. Israël n’a pas compris qu’elle facilite ainsi l’action des sergents recruteurs du Hamas et, au-delà, celle des idéologues de l’islamisme internationale. Des rencontres lors du salon du livre auraient permis de débattre avec les intellectuels israéliens de ces questions.  

Je trouve que la décision des pays arabes est tout simplement lâche et certainement improductive. J’aurais en effet préféré que ces pays donnent l’occasion à leurs intellectuels et à leurs écrivains de débattre avec leurs confrères israéliens, de les rencontrer et d’échanger, y compris de polémiquer – pourquoi pas – avec eux.

Mais au final, je finis par croire qu’en réalité les dirigeants arabo-musulmans n’ont aucun intérêt à voir le conflit israélo-palestinien se résoudre. Le faire perdurer sert – quoi qu’on en dise – leurs intérêts étroits et occupent leurs sociétés. En utilisant ce conflit comme abcès de fixation, ils s’assurent au moins que ces dernières n’auront pas l’esprit suffisamment libre pour revendiquer une meilleure gouvernance.

Commenter cet article

Marie 14/01/2009 08:47

Bonjour,Votre article m'a profondément touché je l'ai fwdé à tous mes amis.MarieCheerleader for a Wiser Humanity ;-)Work In Progress Sustainable Development Studio

Rafik 30/03/2008 13:54

Mais, monsieur Sifaoui, avec le plus grand respect que je vois dois, ne pensez vous pas que mettre Israël à l'honneur c'es avouer sa position et nier l'existance du peuple palestinien ? Oui, je parle du peuple, qui malheureusement n'a aucune base culturel pour batire une révolution.Le hamas, le salafisme, et je suis d'accord avec vous, sont les pire des choses qui puissent arriver au palestinien, mais n'est il pas covenu par l'ONU q'il y aurait deux états,ou est donc ce deuxième état ? Revenons à vos propos, vous dites, que si vous aviez le pouvoir, vous inviterai Israël chaque année, et moi je pense qu'en disannt cela vous adoptez une position contre la paix, car si vous l'étiez, vous auriez imaginez un salon qui honnore l'amitié entre les deux peuple... Certes les pays arabo-musulmans sont les pires graines de ce monde, je vis en Algérie et je le sais, voir que ce Boutef veut un troisième mandat me donne raison, mais de la a donner raison à un état au depend d'un peuple, merci, non je suis contre ce salon !

Salam 30/03/2008 03:49

Cher frère,Je suis d'accord avec toi pour dire que les chaises vides desservent ceux qui les ont quitté, mais ne reconnais-tu pas dans un tel acte l'affirmation d'une volonté, celle de ne pas coopérer avec de telles atteintes, de tels crimes, de tels excès, de telles dérives de l'usage de la force? Je ne parle pas uniquement du boycott des Etats, mais aussi de celui des individus qui sont solidaire non au Hamas ou au Hezbollah, mais à la résistance face à l'oppression.Ce débat dont tu parles, j'ai fait le constat par moi-même, Israël et ses soutiens ne veulent pas en entendre parler. Visiblement, les autorités françaises non plus. Celles-ci acceptent le fait qu'Israël ne vient discuter que pour grignoter du terrain, renforcer ses prérogatives crapuleuses sur les palestiniens, retarder l'échéance de la reconnaissance d'un Etat à la Palestine ou la dévier pour engendrer une guerre entre pays, de plus grande empleur, qui produirait l'intervention des occidentaux pour l'appuyer: la troisième guerre mondiale qui nous pend au nez. Comment ne pas reconnaitre que le sionisme soit une idéologie belliqueuse et fondée sur une vision du droit à la terre par le sang, un sang soit-disant pur, autrement dit une race soit disant supérieure aux nations pour Dieu... tout cela me parait nauséabond.Je regrette que tu ne fasse pas franchement preuve de plus de discernement en ce qui concerne le mouvement de boycott:J'aime le salon du livre, mais l'idée de mettre à l'honneur Israël dans les circonstances que l'on connait me choque profondement. Je dis la même chose concernant le boycott des JO de Pékin. Nous ne devons pas les laisser se congratuler et les porter aux nues au moment même où ils affichent leur iniquité et le désordre qu'ils causent sur cette terre.J'apprécie toujours autant ton travail, mais je suis libre de ma pensée, que je tente de mon mieux d'espliciter, parfois en m'appuyant sur les productions des autres, même si je digerge quelque peu en optique. J'espère que tu publiera ce message. Je ne veux pas me perdre en polémique avec toi, mais juste discuter d'humain à humain, de frère à frère, de concitoyen à concitoyen. Je voudrais que ce boycott n'ai pas été vain, et que ce débat d'idée ait lieu. Faute d'avoir rencontré quelque parti d'entre les sionistes, je te le propose entre musulmans français d'opinion divergeantes, dans la paix.Que la paix soit sur toi, ainsi que la grâce et la miséricorde

Ali 22/03/2008 21:50

Sifaoui le traitre tu es pire que ces missiles qui s'abattent sur les palestiniens!!!!Tu justifies à outrance le terrorismes de la racaille de l'entité sioniste!!!!Israel n'est qu'un hold_up et toi un complice de cette barbarie!!!tu oses parler de démocratie israelienne, ou les arabes sont considérés comme des sous hommes!!!Les arabes ont raison de boycotter ce salon dédié à Israel la barbare, tu oublies que c'est pour fêter les 50 ans de l'entité raciste!!!Tu insultes les ecrivains arabes et toi tu es de quelle hauteur, tu n'arrives pas à la cheville de la plupart et je te rappelles que les écrivains d'origine arabes ou russes ne pouvent pas être présent sous la banière de cette entité raciste. Le Hamas c'est la résistance face à la compromission de Abbas et sa clique!!!tu es maudit par les tiens,....

mohamed sifaoui 26/03/2008 09:58


Avec ce genre de messages, vous ne faites que me conforter dans mes positions. Je vous en remercie


marion 16/03/2008 20:45

Et vous....... vous êtes d'un courage rare !J'ai lu rapidement les commentaires, un peu choquée par ceux de "Lanbdira" qui vous traite d'obscurantiste, et vous interdit preque de parler de l'Islam et des pays arabes, parce que ce sont "vos valeurs et votre identité".Ce type de propos est vraiment choquant. Je suis française, et heureusement que je ne refuse pas de dénoncer tout ce qui est absurdes et anti démocratiques en utilisant le pretexte de ma nationalité. Je suis également chrétienne, même si non pratiquante, et encore une fois, heureusement que je n'utilise pas ma confession pour justifier toutes les horreures qui ont été, et qui sont faites, encore, au nom de cette religion. Heureusement, je ne le fais pas, et ce n'est pas pour plaire à qui que ce soit. Heureusement que tout le monde ne s'enferme pas dans ses "valeurs" pour s'en servir de pretexte,  et en nier toutes les dérives. C'est pourquoi j'admire votre ouverture d'esprit, et votre esprit critique. Bravo. 

hubert 15/03/2008 00:44

non moi je suis d'accord avec moehamed sifaoui et avec monsieur victor perez.Le sionisme est une bonne chose et Israel un Etat magnifique, et l'islamisme et les islamistes comme llandira ou meme comme rufus ou bien comme chams sont à vomir aussi.Cordialement Hubert

chams 14/03/2008 20:41

c'est quand meme hallucinant la manière dont vous répondez à Lbandira : il ne vous a pas traité d'arriéré mental, ni a dit que vous aviez un esprit sectaire...il est resté très correct, il vous interpellais sur votre objectivité et comme seule réponse vous lui assénez une série d'insultes...ben dis donc quel esprit ouvert!!...vous n'aimez pas la critique a ce que je vois...traité ceux qui ne sont pas d'accord avec vous d'esprit obscurantiste, d'islamiste je trouve que c'est un peu trop facilej'aimerai quand même que vous lui répondiez en argumentant ...on a compris que Lbandira était un islamiste en puissance, mais ce que je voudrais nc'est que vous lui répondiez sur tous les points qu'il a énoncé.

Lbandira 14/03/2008 20:09

Bonjour Mohamed, Je ne suis pas comme vous me traitais, vous n’avez pas le droit de me disqualifier de cette façon la, ce ne peu pas venir d’un homme illuminé qui respecte les autres. Vous êtes, monsieur Sifaoui, l’obscurantiste modèle, vous êtes l’arriéré et pas moi. Je ne peux pas vomir ma culture et mon héritage, rejeter mes valeurs et mon identité pour plaire aux autres. S’il y a un changement à faire, ce n’est pas de cette façon la. Le peuple algériens vous a vomit, monsieur de démocrate. Vous ne représentez que votre personne, il n’y a personne qui vous partage quoi que se soit, sauf peut le nom. Je suis contre la violence, en tout temps et en tout lieu. Je suis entre le renfermement sectaire. Je suis contre les gens qui terrorisent les intellectuels pour avoir pris des positions qui dérangent. Cela veut dire que je suis avec la liberté d’expression sans réserve aucune. Mais, par ailleurs, je ne peux pas me limiter à condamner le faible et épargner le riche, le puissant et celui qui détient les maisons de publication. Je ne fais pas deux mesures, je ne flatte personne contrairement à vous. Vous pouvez vous passez pour l’ami de BHL, mais je pense que c’est réciproque. BHL défend son identité avec force et fermeté, je ne le blâme pas pour ca, c’est son droit. Je ne l’ai jamais entendu parler des Hassidim juifs et la façon avec laquelle ils traitent leurs femmes. Et encore mois sur la question de l’occupation du territoire palestinien, il n’est pas obligé à vomir son idéologie sioniste aussi sanglante que raciste. Et vous, vous devez faire du strip-tease pour leur plaire. C’est votre choix, mais sachez que vous n’auriez jamais la moindre crédibilité. Pour conter le l’islamo-fascisme qui se propagent dans votre peuple, il faut d’abord commencer par s’identifier a ce peuple pour savoir comment le protéger et non pas tenter, en vain, d’intégrer une classe qui vous vomit.

syboule 14/03/2008 16:05

j'irais pas dire que c'et une malédiction, mais effectivement c'est stupide de boycotter le salon du livre, c'est tout mélanger !!bof c'est aussi paser à coté des richesse des uns et des autres !!dommage quoi !!bon week end

Victor PEREZ 14/03/2008 13:00

Il y a au moins un point que Lbandira ne pourra nier. C'est que le Sionisme, au contraire de l'islamisme, n'assassine pas ceux qui le critiquent ou le condamnent.Quand au reste de son commentaire, le vomis de Rufus le couvre allégrement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents