Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Victoire de la laïcité et des valeurs républicaines.

Publié par mohamed sifaoui sur 27 Janvier 2008, 14:23pm

Catégories : #Contribution

En mars 2007, des habitants de Champs sur Marne attiraient mon attention sur l’ouverture, dans leur quartier, d’une mosquée clandestine, tenue par des salafistes. J’avais donc décidé, après vérifications, de médiatiser cette affaire. Les habitants se sont constitués en collectif et ont adhéré à l’Ufal, l’Union des familles laïques, pour faire valoir leurs droits et dénoncer l’installation de ce « lieu de culte » dirigé par un groupe qui a méprisé les lois et les règles de l’urbanisme. Grâce à la mobilisation de ces habitants et de la mairie, la justice a ordonné, entre autres, la fermeture de ce local.
Je publie sur ce blog l’article qui m’a été envoyé par la présidente de l’Ufal de Champs sur Marne, l’une des personnes qui se sont mobilisées pour réitérer le message républicain.
Je salue pour ma part leur ténacité et leur courage et leur réitère mon soutien.  

"La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale". Chacun d'entre nous devrait connaître par coeur l'article 1er de notre constitution. Il y a moins d’un an ,11 mois plus exactement, j’aurai été incapable de dire cela mais il faut savoir que les valeurs essentielles de notre vie se trouvent là.

Le 23 février 2007, une mosquée salafiste ouvrait ses portes, en toute illégalité, dans notre quartier, quartier d’une ville sans importance.
Nous vivons à Champs sur Marne et cette commune ne tombera pas dans l’oubli de sitôt.
En effet ce jour-là, sous les regards médusés des habitants, des salafistes, en tenue traditionnelle (kamis et burkas) inauguraient un local de culte clandestin, local acquis pour en faire des bureaux.
Mais au lieu de faire des bureaux, comme les nouveaux propriétaires s’y étaient engagés, le local abritait une mosquée clandestine et une école coranique.
Les personnes qui venaient dans ce local, étaient pour la plupart, extérieures à notre commune.
Notre lieu de vie était quadrillé par des sbires qui surveillaient les riverains les jours de prière.
Des allées et venues incessantes de salafistes , de 5 h du matin à minuit ,des regards hostiles envers les femmes ,des sourires engageants envers les enfants, tel était notre quotidien.
Les habitants du quartier, stupéfaits et abasourdis, voulaient absolument faire « quelque chose » pour que cesse cette situation intolérable.
Pour certains, ce quelque chose se traduisit par des appels téléphoniques auprès de la mairie, du député, du commissariat, de la sous-préfecture, de la préfecture.
Pour d’autres, ce fut des courriers.
Chacun dans son coin essayait de crier son indignation, son refus de voir s’installer le communautarisme, son inquiétude pour les enfants…
Nous vîmes aussi des personnes, se sentant totalement impuissantes, se cacher derrière leurs rideaux en se disant que la situation était désespérée et qu’il n’y avait rien à faire. Pour eux, la seule solution était de fermer leur porte à clef.
Tous se demandaient : mais que faire  pour être entendus ?
Plusieurs contacts furent pris avec la presse, mais nous étions en pleine campagne électorale présidentielle et la vie de citoyens lambda était moins intéressante que le débat politique d’alors. Pas d’émeutes dans notre quartier, pas de violence, bref rien de sensationnel.
Seuls deux journalistes, Mohamed SIFAOUI et Jean LOUIS du Parisien  comprirent nos préoccupations et vinrent dans notre quartier pour juger par eux- mêmes de la situation.
Chacun d’entre eux prit la mesure de ce que nous vivions.
Par des articles dans le Parisien, une enquête dans Marianne le 24 mars 2008, une émission télévisée diffusée sur Arte le 28 août 2008, ces deux journalistes se firent l’écho de notre quartier, suivirent et suivent toujours l’affaire de près. Des enregistrements effectués confirmèrent la nature subversive des occupants de la mosquée.
Quelques habitants du quartier, les plus téméraires, les plus attachés aux valeurs républicaines, décidèrent de s’organiser en collectif.
Lorsque l’on porte atteinte à sa liberté, l’homme, aussi modeste soit-il, est capable de réagir et de se défendre.
Pas d’actes violents, pas d’insultes mais des réunions où la marche à suivre était décidée et mise en œuvre.
Pétitions, démarches auprès de la mairie, interventions dans les rencontres publiques avec le député, tous les recours dont nous pouvions nous servir étaient utilisés.
Telles des fourmis laborieuses, tous et toutes participions à la hauteur de nos moyens.
Messages via internet, participation à des débats, présence effective de membres du collectif lors de moments forts tels que le procès, la réunion en sous-préfecture, la rencontre chez le Préfet et rappel incessant de nos valeurs.
A chaque manifestation publique du collectif, les personnes désignées étaient différentes, ainsi nous avons montré que c’était un quartier entier qui était mobilisé mais pas uniquement quelques individualités.
Certains pessimistes prédisaient que la situation du quartier durerait plusieurs années, qu’on ne n’en sortirait jamais car les personnes de la mosquée étaient propriétaires, que l’on ne pouvait rien faire face à ces islamistes ….
Ils étaient propriétaires, certes, mais au sein d’une co-propriété. Qui dit co-propriété dit droits mais aussi devoirs.
L’islamisme radical fait peur mais n’est nullement invincible.
La cohésion de notre collectif et sa seule ligne de conduite étaient la défense de la laïcité, le respect de la loi par chacun.Jamais les différentes appartenances politiques ne furent prises en compte.
Jamais les différences religieuses ne furent évoquées.
Notre seul point commun : faire un front républicain et laïque face à l’obscurantisme et les dangers qu’il génère.

Pas de dérapage intempestif, sauf une fois où l’un d’entre nous a glissé dangereusement vers la xénophobie.Aussitôt quelques personnes ont repris les choses en main en tançant vertement cet individu qui a cessé ses insinuations fort malvenues.
Le ciment de notre collectif, en dehors de notre détermination, fut la rédaction d’un bulletin d’information électronique quasi-hebdomadaire.Toute information recueillie était communiquée à chaque fois aux différents protagonistes (membre du collectif, maire, député, préfet).
Une autre façon de fédérer les habitants du quartier fut l’organisation itérative de « pot républicain et laïque » au cours desquels les autorités étaient conviées de façon systématique .Ainsi les représentants élus se rendaient compte de la mobilisation et de la détermination des citoyens de base.

Cet engagement républicain a fini par être productif
.
D’une part Mme Maud TALLET, maire PCF de notre commune, a poursuivi en justice la SCI propriétaire et occupant les locaux. A ce jour les dits propriétaires ont été condamnés le 18 juillet 2007 par le Tribunal Correctionnel de Meaux.
D’autre part Mme Chantal BRUNEL,  député UMP de notre circonscription,  a posé une question orale à l’Assemblée Nationale sur le sujet le 2 octobre 2007.
Le 25 janvier 2008, le quartier a vu avec délice un panneau « A Vendre » sur les fenêtres de la mosquée clandestine.
Téléphone, internet la nouvelle fut bien vite communiquée et un sentiment de victoire s’empare de tout le quartier.
Evidement nous allons organiser un grand pot laïque et républicain pour célébrer l’événement.
Une seule leçon à retenir de ces 11 mois, en France, les citoyens ont encore la parole s’ils se donnent les moyens de la prendre et savent défendre leurs valeurs essentielles.
L’individualisme forcené n’est pas encore et ne doit pas devenir la seule règle de conduite.
Pour nous dans notre quartier, pas de communautarisme mais des communautés qui vivent ensemble.
Pas de religion unique et totalitariste, mais des convictions religieuses personnelles qui demeurent dans la sphère privée.
Pas de sectarisme politique, mais une union face à l’extrémisme religieux.Pas de toilettage de la loi de 1905.
Pas "de laïcité positive", mais la laïcité.
Aujourd’hui, j’appartiens à un quartier dont tous les habitants peuvent être fiers d’eux et qui se revendiquent d’un état français républicain, démocratique, laïque et social.

Commenter cet article

johan86 15/01/2009 21:06

salam,tout d'abord merci pour vos réponses,sa me touche wallah,tout a faire d'accord avec ce que vous avez dit,vous vous en fichez peut etre mais votre réponse me satisfait!pour tout vous dire Mr sifaoui ce qui me dérange c'est que dans chacun de vos articles alors que vous vous décririez plutot comme quelqu'un de neutre vous n'etes jamais dans le camps de l'islam mais plutot dans l'autre;je ne vais pas dire des islamophobes mais en gros des gens contre comme si l'islam n'était que du négatif,ceci est mon avis et celui des gens a qui j'en est parlé musulman ou non,peut etre que je me trompe en tout cas j'espère...salam

mohamed sifaoui 15/01/2009 21:38


Encore une fois, je ne suis PAS contre l'islam ni contre les musulmans. Je suis CONTRE les extrémistes et malheureusement, ils sont de plus en plus nombreux. Qui a tué à Bombay ? Israël ? Non. Qui
a tué en Algérie ? Israël ? Non. Qui a tué aux Etats-Unis ? La CIA ? Non. Qui a tué à Madrid ? Qui a tué à Londres ? Qui a tué à Istanbul ? Et vous savez que la liste est encore très longue. Alors
un musulman que doit-il faire lorsque d'autres musulmans commettent des massacres de civils ? Se taire ? Applaudir ? Ou dénoncer et condamner ? Moi j'ai décidé de condamner.
Et je ne vous parle pas de ceux qui ne tuent pas mais qui se prennent pour des Prophètes, des messies alors que ce sont des charlatans arrivés hier ou avant hier à la religion. Au nom de quoi, je
vais vous juger et dire que vous êtes un "mauvais musulman" ou un "bon musulman" ? Au nom de quoi ? Qu'on apprenne à laisser chacun avec sa conscience et qu'on cesse d'être des PAPES qui donnent
l'absolution, qui excomunient ou qui promettent la Paradis ou l'Enfer.
Voilà je crois que j'ai répondu à toutes vos questions. A vous de réfléchir...


johan/yacine 15/01/2009 18:15

bravo bravo Mr sifaoui vous etre manifestement trés content qu'une mosquée est fermée,qu'une maison de dieu est mis la clef sous la porte,qu'elle gloire di donc/que les dirigeants de ce lieu de culte sois des mauvaises personnes s'est une chose mais de pénaliser tout un quartier s'en est une autre,il aurait fallu tout simplement déposséder de leurs fonctions de dirigeant ces personnes/non je ne pense pas que les habitants peuvent en etre fiers en tout cas qu'a 50% alors,pourquoi pénaliser tous les fidéles? pourquoi toujours généraliser quand il s'agit de l'islam?

mohamed sifaoui 15/01/2009 18:25


Je ne généralise rien du tout. D'abord, je n'ai aucun pouvoir pour fermer ou ouvrir les lieux de culte. Mon travail est d'informer. Ensuite, si vous vous plaignez de généralisation, faîtes le
ménage avant que les pouvoir publics ne viennent le faire à votre place, ne laissez pas des brebis galeuses et des fanatiques prendre le pouvoir et vous imposer leur vision des choses.


Aurélien Roulland 14/02/2008 00:14

J'en ai marre de lire et d'entendre Mohamed Sifaoui, je suis pourtant un grand garçon de 32 ans - et je vous prie de croire que j'en ai vu pas mal dans ma vie - mais j'en ai à chaque fois les larmes aux yeux ! L'attachement féroce aux valeurs républicaines, à un tel point, c'est beau putain !Fraternité citoyenne,Aurel

khemistii 11/02/2008 17:51

j'ai lu la plus part de vos commantaires qui pour la plus part semblent etre motiver ou assaisonner par la peur du terrorisme .Il est tout a fait normal de se battre pour une republique democratique une republique a 2 poids 2 mesure .Liberté Egalité;Fraternité des mots a ki on fait dire ce ke l'ont veut comme un perroquet il est vraimant dommage d'arriver à un point où lorsque il y de l'antissemitisme envers un juif tlm le condamne (meme moi ) mais pour ce ki est du racisme des couleur des race ou des religion l'islam est toujours visé je pense ke pour trouver une solution a se probleme de laicité ou de liberté il n'y en a pas 36 non .Le veritable probleme c celui de la COEXISTENCE DE COHABITATION apprendre a vivre avec cet AUTRE sans pour autant lui faire pression ni le devaloriser ni etre discriminatif envers ses droits de pensé ses droits de cultes etc.. accepter l'autre tel kil est et c ce meme probleme ki nous dresse les uns contre les autres .Comme nous le voyons un peu partout en Irak les Sunnites et les Chiites en palestine les ionniste et les plesinien en europe avec la peur d'introduire la Turquie et biensure ce fleau prends e l'ampleur c le français de souche et le français d'origine maghrebine c le noir et le blanc .L'art du dialogue n'exise plus et il se fait ke rarement Jadis, lorsque le citoyen occidental voulait éclaircir un point quelconque sur l'Islam, il avait recours aux orientalistes, car il y a cent ans, il n'y avait pas d'internet, ni de chaînes télévisées. Mais malheureusement, ces Orientalistes ont mal interprété l’Islam et l’ont à leur tour, mal communiqué à leurs concitoyens. Par conséquent, les Européens se sont faits une idée déformée de l'Islam, persuadés que cette religion s’est propagée par la force de l'épée, ils en ont pris peur, pensant que les Musulmans sont tous des terroristes et des gens non civilisés.et a force de parler de l'AUTRE par la peur par le trouble on a fini de se mefier et donc de s'ecarter pour ne pas Le connaitre finalement islam = epees = sang = haine des autre peuples ce ki est otalemnt faut.allah dit dans le coran Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam. Les deux offrirent des sacrifices; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit: «Je te tuerai sûrement» verset 27{ Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer: car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers. » verset 28}(«L'Autre» est cité dans le Coran bien qu'il s'agisse de deux frères, issus d'une même famille, parlant le même langage, pratiquant la même religion et qui pourtant, n'ont pas réussi à coexister :)La question de la coexistence a commencé avec le début de l’humanité; tout ce qui est différent de vous est cet «Autre». C'est votre mère, votre père, plus tard votre femme, votre fils, jusqu'à arriver à l'Iraq, à la Palestine...en france avec le français d'origine mghrebine et le français de souche avec celui ki est athe et celui ki est praiquant avec le musulman et le juif avec les scientologue et les protestnt s etc;;;et donc pour conclure je diris ke la meilleurs façons de vivre dans un pays comme en france c d'accepter son prochain tel kil est ne pas le forcer a accepter ni a lui imposer pour l'aimer mais chercher a le comprendre a a unir des liens solides de respect de ses droits tout ses droits non lui offir une part et lui retirer les autre non .poids 2 mesures comme est traité n'importe kel français ki vie librement son culte librement ses conviction politique sociale et ki ne subit aucune discriminatiantion parceke son nom est Mohamed ou Ali ou parce kil habite le 92 93 etc ou tout simplement parceke kil est musulman .Coexister signifie l'existence de deux parties bien indépendantes et en parallèle; la coexistence ne donne pas le droit à la France de m'imposer sa culture ni de la substituer à la mienne; elle ne lui donne pas non plus le droit de me ravir mon territoire ni de supprimer ma personnalité, ni de me donner une nouvelle identité pour ensuite me réclamer la coexistence. Le point de départ de la coexistence entre les deux parties, est fondé sur un respect mutuel des droits, sur la préservation des civilisations et des cultures respectives.La laicité ne doit pas diviser les peuples ni les religion elle doits donner libre choix de praiquer sa religion avec dignité et respect elle ne doit pas etre une camera devant uniquement les mosquées et lisser les autre religion preserver comme le judaisme ou le christianisme .Donc tenter de coexister de la milleurs façons kel soit puis chercher sans prejuger a connaitre votre AUTRE a vous entraider kel ke soit les pensées de cet AUTRE ALLAH DIT "« Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez . Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.»vers n°13 des Chambres l'unique critére citer au dessus n'est ni la race ni la couleur ni le rang sociale ni riche ni pauvre c la pieté tant kil y aura de la piété entre les gens la coexistence sera plus facile et l'AUTRE sera n,fin accepter pour ce kil est et non ce kil parait ou semble etre .

besbes 10/02/2008 21:07

je voudrais me battre pour que la france reste le pays de la joie de vivre (celle que j'ai toujours connue et qui m'a accueilli à l'âge de dix huit ans ) ce pays oû on peut vivre quel que soit notre croyance et surtout notre incroyance le pays oû l'on peut lire le marquis de sade ou les pensées de pascal le malheur des musulmans est que on leur a fait croire que seule leur religion est juste et que les autres sont carrément fausses et déformés et tout le malentendu est venu de là? c'est une catastrophe  . il faudra expliquerf que les autres religions sont présentes et qu'elles ont leurs adeptes dignes

abdelkader tayeb 09/02/2008 13:42

Une bouteille à la mer.J'entends que vous êtes attachés à la laïcité c'est un acquis à votre honneur. Cette valeur est  institutionnalisée par votre état pour la nation française. De nos jours, il est naturel que les citoyennes et citoyens français y tiennent aussi fermement. Elle est dans la continuité de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen hérité de la révolution française. Ces valeurs sont solides et sûr. Evidemment tous ces acquis démocratiques doivent être porté par l'ensemble de la société. La lutte contre les différentes formes d'intégrismes et d'extremismes..du djihadisme salafiste, à toutes les  idéologies d'exclusion et de réclusions sociales, économiques, scientifiques, politiques....est une bataille de longue haleine seulement attention au confusianisme sous marin. De mon pays auquel je suis attaché, étant militant démocrate, musulman pratiquant opposé à toutes les formes de racisme, d'extrémisme, de haine, d'obédiences sociales, économiques, religieuses, ethniques, ou autre...on ne peut sous couvert de la lutte légitime contre l'horreur bouleverser la balance des valeurs humanistes dans le sens d'infliger une analyse univoque au Sud et à l'Orient  une vision culturelle d'un certain occident dominant ou dominateur. Oui à l'Universalité des valeurs humanistes mais elle ne doit pas se batir sur l'uniformité, l'étouffement, et la disparition de nos spécificités culturelles. Nous vivons chez nous pas en France, nous sommes de nations diverses. Je vis dans un autre pays que la France, j'aime mon pays n'ayez crainte jamais je ne quitterai  la terre de mes ancêtres à bord d'une embarcation de fortune pour venir chez vous, nous appartenons à un peuple, à une grande civilisation, une nation fière de son histoire, de ses héros , nous avons nos mythes, nous avons nos langues, nous avons nos cultures cela ne nous empêche pas de nous ouvrir aux différents mondes et modèles culturels de bénéficier de leurs savoirs, de leurs expériences...Cessez de vous pensez comme si vous vous incarniez en la conscience du monde. Cessez de nous penser. Je respecte vos langues, vos cultures, vos nations, vos histoires, vos peuples, vos penseurs comme les notres. Cessez de penser que vous méditez seul le monde, nous aussi nous méditons  le monde. Lors des indépendances, mon peuple, nos ancêtres ont demandé à vos systèmes coloniaux français anglais de quitter les terres soumises au joug de ce fléau atroce. Nous avons conquis nos libertés par notre courage et nos croyances . Certes vous me direz vos nations ont  été mal gérées et vos peuples maltraités. Nous vous répondons que malgré tout nous préférons notre sort actuel à celui de peuples  colonisés depuis des siècles . Oui nous sommes dans l'Histoire et nous avançons même si les apparences prétendent ardemment le contraire. Laissez nous librement choisir nos voies, nos voix. Ce sont les musulmans qui paient le plus lourd tribu dans la lutte contre la barbarie intégriste. Arrêtez de vous présenter comme des héros tout en fustigeant l'Islam et les musulmans. Je suis attaché à ma terre, à ma religion, à ma famille, cela ne m'empêche pas de m'opposer comme des millions d'autres citoyens à l'intégrisme. Nous avons perdu de nombreux proches, amis, nous les pleurons encore aujoud'hui ce sont eux les vrais héros. L'Islam évoluera avec ses nouveaux penseurs ouvert à la modernité, à l'humanisme, à la démocratie... Soyez solidaires mais ne vous substituer pas à nous, ne parler plus à notre place, en notre nom, parler  de vous, de vos expériences..Vous dîtes ne pas les connaitre vous voulez qu'ils vous ressemblent, ils le peuvent mais d'autres ont depuis investi des niches de lumières dans les universités et tous les lieux de savoirs à travers la planête. Faîtes les parler, ils vous surprendront. Nous pensons nous aussi pas toujours dans vos langues mais nous pensons. La lumière n'est ni d'Orient ni d'Occident, elle loge dans toutes les niches ouvertes à l'humain. Il ne reste qu'à leur offrir d'habiter une cité heureuses. Nous sommes dans l'Histoire...                                                           Abdelkader Tayeb-Algérie

sylvain - REPONSE A SKILL 09/02/2008 00:30

REPONSE A SKILLCher ami,Je ne dis pas que TOUS les musulmans sont contre la critique de l'islam. Je ne dis pas non plus que TOUS les musulmans sont communautaristes.D'après vous, pourquoi justement tous les journalistes qui critiquent l'islam vendent autant de livres, et même, comme vous l'avez très justement souligné, s'ils sont piètres écrivains. Ne dis t-on pas que la rareté fait la valeur des choses? C'est justement parce que peu osent le faire que ceux qui le font sont décorés.Parce que les exemples que je cite ne vous suffisent apparemment pas: vous les dites "isolés". Très bien, je vous prouve que le sujet est chaud bouillant: souvenez-vous des caricatures de Mahomet, qui pourtant n'étaient pourtant pas bien provocantes comparées à celles qu'ont connus les chrétiens ou les juifs.Beaucoup de musulmans sont descendues manifester.Je ne dis pas qu'on ne pouvait pas être choqué. J'argumente juste le fait qu'il est un peu tabou de caricater l'islam à l'heure actuelle.D'autres exemples peuvent être rajoutés si nécessaire...Pour le fait que les Eglises soient subventionnées par le Maroc: j'avoue que je n'en sais rien mais laissons tomber ce sujet.Vous terminez votre argumentation par le fait que la France aide des dictatures. Mais je ne vois pas très bien le rapport. Pourquoi comparer un Etat (qui diffère de la Nation, ne l'oublions pas) avec une religion?Quoi qu'il en soit, je reconnais que la France a pas mal de sang sur les mains.                                                           SylvainPS: j'ai regardé sur Wikipedia, avec 0.1% de chrétiens, cela m'étonnerait fortement que le Maroc subventionne les Eglises....

ourida 07/02/2008 00:22

Bonjour,C'est en cherchant les coordonnées de l'association AlgérieEnsemble( que je n'ai pas trouver d'ailleurs!) que j'ai découvert votre blog. Je n'ai qu'un seul mot a vous dire Bravo. Vous etes courageux et vous avez un sens de la critique très pointu et très précis.Je suis mariée à un non musulman et je suis rassurée de voir qu'on peut aussi etre musulman et laique, vous en etes la preuve. Continuer

mohamed sifaoui 07/02/2008 09:47

Merci beaucoup. Cela étant dit, je me permets de vous demander d'éviter d'injurier les autres internautes (y compris les plus cons) comme vous l'avez fait dans votre second message. Cela permettra à ce blog de rester un lieu d'échange.

Skill 04/02/2008 11:04

A sylvain ...Cher ami, Déja commencé par la critique je vous signale que vous globaliser restons en france, si je devais aller chercher au brésil les ecrivains menacer de mort par l'église ou encore plus proche de nous au congo ou les églises de type mafieuses se dévelloppe vous vous précipiteriez pour me dire que la france n'est pas le congo ou les phillipines.Que ce soit redeker qui à été menacé depuis un pays du maghreb !!!!!!!! je précise pas en france ou encore une ayaan hirst ali a chaque fois des individus isolés .....il n y a pas de groupe ISLAM je ne suis pas en contact téléphonique permanent avec mon voisin ou correlegionnaire ....Critiquez l'islam est une garantie de vendre du livre et de passer à la télé ...cela est un secret de polychinelle !Taslima nasreen qui est une bien pietre ecrivain à grace à cela pu etre reçu à l'Elysée et son livre à connu des ventes plus qu'honorables...Si demain je voulais faire de l'argent je renierais l'islam et je la qualifierais de religion de meurtrier.Pour ce qui est des Eglises au maroc dont je suis originaire ..elles sont subventionnées directement par le roi !.........du coup vous allez me cherchez quoi ? un exemple au pakistan ? je ne suis ni pakistanais ni algerien , ni syrien ......Alors ? ;) on  fait comment avec vos raccourcis ? ;)Puis vous devez le savoir chez nous vous etes considérés comme étant  d'exceptions, même dans mon pays d'origine un français restera mieux traiter qu'un local .......N'oubliez pas aussi que pour la plupart vos entreprises subventionne dans les pays africains les dictatures pour pouvoir mieux se servir dans les caisses et aisément piller les ressources (qui constituent en gros 80% de ce qui fait votre richesse) allez donc jeter un oeuil a ce qu'il reste du delta du niger depuis que la france y à installé ses pilleurs de petrole.;)Ah oui je vous invite aussi à aller sur dailymotion et taper "auschwitz algérie" que vous vous renseignez un peu sur l'histoire de notre beau pays ......

sylvain - REPONSE A SKILL 04/02/2008 02:15

REPONSE A SKILLEvidemment que la critique de l'islam est autorisé nous sommes en France pas en Arabie Saoudite!Mais nous savons tous que le sujet est brullant: dès que qqn émet une critique, beaucoup lui tirent dessus. Je peux citer pour les cas les plus connus: menaces de mort contre Ayaan Hirsi Ali, menaces de mort contre Mohamed Sifaoui, contre Philippe Val et les auteurs danois des caricatures, contre Robert Redeker. Sans parler de certains comme Theo Van Gogh qui sont déjà morts...Le seul que je connaisse qui a caricaturé et qui n'a pas eu de menaces est paradoxalement Dieudonné.Bref je suis vraiment désolé de cette pression tellement présente que les artistes et journalistes en viennent à s'auto-censurer.Pour ce qui de l'installation d'une mosquée je suis relativement tolérant. Cela ne me dérangerait pas dans la mesure où ceux qui viennent prier ne sont pas radicaux.Mais encore une fois je suis désolé que cette tolérance ne soit que dans un sens et que pour les chrétiens il faille batailler pour installer une église dans un pays à majorité musulmane.Mais bon là on entre dans un autre sujet....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents