Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


L'échec de Bouteflika

Publié par mohamed sifaoui sur 12 Décembre 2007, 11:47am

Catégories : #mohamed-sifaoui

Le 11 décembre, Alger renouait avec les attentats sanglants, œuvre macabre des fascistes islamistes. Une nouvelle fois, cet acte ignoble est venu rappeler à Abdelaziz Bourteflika et à ceux qui soutiennent sa politique indécente de « concorde civile » que le terrorisme islamiste ne peut être combattu avec des opérations de propagande, des promesses et une rhétorique nationaliste importée d’un autre âge. Rappelons-nous : Installé par l’armée en 1999, le président algérien avait promis, tel un messie, un rétablissement rapide de la paix et de la sécurité. Huit ans et demi après son ascension au sommet de l’État, Bouteflika n’a pas permis aux Algériens de recouvrer ni la paix ni la sécurité mais encore ni rencontrer la prospérité et la stabilité.
Au lieu de démocratiser le pays, Bouteflika a choisi de légitimer le régionalisme et le clientélisme ; au lieu de combattre l’idéologie islamiste, il a voulu lui donner une respectabilité ; au lieu de consacrer la justice, il a mis en place un système qui n’engendre que la gabegie ; au lieu de juger les criminels terroristes, il leur a accordé une « prime pour terrorisme » ; au lieu de protéger les victimes, il a préféré chouchouter les bourreaux ; au lieu de relancer l’économie, il a préféré faire prospérer les affairistes véreux ; au lieu de réformer les programmes de l’éducation nationale, il a livré celle-ci aux islamo-conservateurs qui empêchent toute forme de progrès ; au lieu de se réconcilier avec la France, il fait des yeux doux à l’Iran du fasciste Ahmadinedjad ; au lieu de faire avancer l’Algérie, Bouteflika préfère la pousser à faire plusieurs pas…en arrière.
Ce système pourri qui s’agrippent au pouvoir telle une sangsue, ces hommes vieillots comme leurs idées doivent maintenant laisser place à une nouvelle génération de dirigeants. Mais il ne s’agit pas simplement de promouvoir l’idée d’un changement de génération, il faut surtout exiger un changement de pratique et de système. En somme, il est évident que seuls des démocrates croyants en la laïcité et les valeurs universelles, seraient à même d’aller vers une rupture radicale et permettre à l’Algérie de ne pas rater son rendez-vous avec la stabilité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emile martinez 12/01/2008 05:05

Cher Mohamed,je me considere, comme vous sans doute, mais depuis plus longtemps (1968), comme un Algerien europeen prive de son pays. Pour tous les laiques, les democrates, les progressistes qui aujourd'hui ont  "mal  a l'Algerie", vous etes une raison d'esperer.Merci .Emilewww.un-sillage-sur-la-mer.over-blog.com

assirem 16/12/2007 08:58

le salut de l'algerie ne viendra que par un sursaut  démocratique capable de canaliser toutes les force vives de la nation ,pour un lendemain meilleurs.Actuallemment notre pays traverse une crise profonde et dangeureuse a la fois pour sa survie,les indices sont tous au rouge ,je suis en plein dedans ,je constate de visu la gestion chaotique de ce sinistre président qui a pu déraciner toutes les valeur republicaine en 8 années de régne,pour enfin les remplacer par une batardisation a outrance de la société algerienne.un homme plus sévére que les lois est un tyran.je vous rejoint monsieur sifaoui dans votre analyse quant à la laicisation des institutions Etatique et le bannissement detoutes les idées fanatiques ,retrogrades d'essence meurtriéres. 

tasadit 13/12/2007 09:24

Mr Sifaoui je suis une française d'origine kabyle et j'adore ce que vous faites,ce que vous écrivez..vraiment c'est très brillant.Je connais parfaitement le systme éducatif algérien puisque j'ai vécu en Algérie une bonne dizaine d'année.Je sais qu'en teminale,mon prof d'éducation islamique me mettait la pression à chaque fois pour je puisse faire la prière dans l'enceinte de l'école vers les coups de 12h afin d'avoir de bonnes notes dans toutes ces matières de langue arabe et afin "d'aller au paradis".Heureusement que j'ai toujours eu une éducation ouverte parceque sinon je vous expliquerai pas les dégatsMr Sifaoui ne changez rien à ce que vous faites car vos analyses brillantes et très intelligentes nous aident à combattre collectivement les racistes du FIS.Ils nous aident à garder le moral et à rester soudés.Car à titre perso je suis plus que jamais déterminées à en finir avec eux...

reda 12/12/2007 20:05

JE VOULAIS SURTOUT REPONDRE A TES PROPOS DE L EMISSION C DANS L AIR
IL EST INDIGNE D UN ALGERIEN DE CRITIQUER LA POLITIQUE OU TOUT CE QUI SE RAPPORTE A NOTRE PAYS ET SURTOUT DANS UNE CHAINE ETRANGERE AH SI J AVAIS PU TE JOINDRE A CE MOMENT LA

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents