Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


Au secours Monsieur le Président de la République !

Publié par mohamed sifaoui sur 27 Novembre 2007, 01:04am

Catégories : #mohamed-sifaoui

Monsieur le Président de la République,

Vous n'êtes pas sans savoir que je suis sous protection policière. C'est vous même, alors Ministre de l'Intérieur, qui avez décidé de me permettre de bénéficier de cette protection en 2003 à l'issue d'une enquête journalistique que j'ai effectuée dans les milieux islamistes. En effet, après avoir reçu plusieurs menaces de mort, les services rattachés au Ministère de l'Intérieur ont jugé que cette mesure était nécessaire pour préserver ma sécurité. La mission de protection a été confiée à la 14e section des Renseignements généraux de la Préfecture de Police de Paris spécialisée, m'avait-on dit, dans la protection des personnes menacées.
Si la protection s'est déroulée dans des conditions normales durant la première année, j' ai constaté que dès le changement de Directeur et l'arrivée de Monsieur Bruno Laffargue, les conditions de sécurité ont considérablement changé. 

Monsieur le Président de la République,

Sachant que vous êtes, avant tout, un homme de principes qui n'aime pas la langue de bois et, avec tout le respect que je dois à votre haute fonction et à votre personne, qui ne tergiverse pas sur les considérations essentielles, je suis aujourd'hui obligé d'attirer votre attention sur les dysfonctionnements graves qui touchent ce service de protection. J'ai eu l'occasion d'en parler avec vos proches collaborateurs en l'occurrence MM Claude Guéant et Georges-Marc Benamou qui ont essayé de résoudre ces problèmes. J'ai eu également une oreille attentive auprès de M. Philippe Bertrand, conseiller de M. le Préfet de police. Malheureusement, toutes les tentatives de trouver une solution aux problèmes que je rencontre avec M. Bruno Laffargue, directeur des RG/PP se sont avérées vaines. Raison pour laquelle, je me vois aujourd'hui dans l'obligation de saisir votre haute autorité à travers une lettre ouverte.

Monsieur le Président de la République,

Comme dirait l'auteur : je n'ai pas une goutte de sang français dans mes veines, mais j'ai la France qui coule dans celles-ci. J'agis en tant que citoyen honnête, en tant que journaliste consciencieux, attiré par l'amour de sa profession. Certes j'essaye d'explorer des sentiers interdits en m'attaquant à l'intégrisme, aux atteintes aux droits de l'homme, au terrorisme et à ceux qui tentent de mettre en péril les valeurs universelles. Dans ma prochaine enquête, je m'attaque, si j'ose dire, à la mafia asiatique qui sévit en France. Je pense que l'opinion publique est en droit de connaitre ce qui se passe sur le territoire français. En réalisant de telles investigations journalistiques, je ne cherche ni médailles ni récompenses mais tout de même le droit de pouvoir, ainsi que ma famille, vivre en paix au sein de cette République que j'aime tant. Puis-je aspirer à ce droit ? Aujourd'hui malheureusement je ne le pense pas. Peut-être suis-je trop injuste...

Monsieur le Président de la République,

Pour avoir réalisé cette enquête qui met à nues les pratiques du "milieu asiatique" en France, je subi un harcèlement de la part de ce service qui est censé assurer ma protection. Et pour cause, pour avoir démontré qu'il existe - malheureusement - au sein de cette brave institution policière quelques ripoux qui bénéficient des largesses de quelques groupes mafieux, je me vois harcelé par ce services des Renseignements généraux, censé pourtant veiller à ma sécurité. Deux fonctionnaires assurant ma protection et auxquels je rends devant vous, devant les hommes, devant les Français et devant Dieu un vibrant hommage, ont été sanctionnés par M. Bruno Laffargue, directeur des RG/PP pour avoir assisté malgré eux à une scène à laquelle ils n'auraient jamais dû assister. En effet, ils ont vu certains de leurs collègues ripoux se faire "arroser" par des délinquants.
Je sais que ce n 'est pas votre conception de la justice.

Monsieur le Président de la République,

Je ne partage pas toutes vos idées. Je ne suis pas d'accord avec toutes vos opinions. N'empêche, je suis en France parce que j'ai - comme le disait le général De Gaulle - une certaine idée de la France . Cette idée d'universalisme, d'humanisme, de justice et de démocratie qui fait de la France, ce pays tant envié. Je vous serai donc gré de vous pencher sur les questions que je viens d'évoquer publiquement.
Je compte sur votre esprit de justice afin que vous interveniez dans ce qui risque de devenir une affaire grave. Parce qu'effectivement, je tiendrai pour responsable devant vous et devant l'opinion publique nationale et internationale, les RG/PP si un malheur arrivait à moi ou à ma famille.

Avec tous mes respects républicains.

Mohamed Sifaoui.

Commenter cet article

un homme 28/12/2007 05:48

M. Sifaoui,Que vous preniez des risques et que vous en ayez glané une réputation et des gratifications liées à la vente de vos reportages dans la presse, à la télévision ou en librairie, c'est un choix que vous avez fait vous-même, dicté par votre conscience et votre détermination (et peut-être votre business-plan...)Maintenant, je ne crois pas que l'Etat Français doive gratuitement assumé Votre engagement à votre place. C'est plutot à vous de réflêchir à vous protéger en prenant une fausse identité lors de vos" infiltrations". Cette mise en danger de votre personne....; cela vous est déjà arrivé lors du reportage sur l'islamisme et cependant, vous recommencez la même erreur lors de votre reportage sur quelques escrocs d'origine asiatiques, dangereux de surcroit... C'est à se demander si vous ne le faitres pas exprès !Votre volonté de créer la polémique et de surmédiatiser votre personne, sans doute dans un but de publicité personnelle , ne doit pas faire oublier le coût de votre protection qui, très sincérement, me scandalise: 3 Agents à votre disposition 24h/24 et 7j/7 depuis 4 ans, c'est peut-être un peu excessif, ne trouvez-vous pas ?Je trouverais normal, que vivant de la notoriété des "risques" que vous prenez, vous subveniez vous-même à votre propre protection en engageant , sur vos revenus personnel un garde du corps ou un service de protection privé. La République n'a pas vocation à protéger les personnes privées qui se mettent volontairement en danger ce qui est visiblement votre cas.Le plus simple serait peut-être de changer d'identité et de vous faire ainsi oublier.... Mais je crois que ça ne pourra pas vous convenir étant donné tout l'effort que vous avez déployé pour vous faire connaitre..... Ah, Vanité, quand tu nous tiends....

mohamed sifaoui 28/12/2007 13:37

Je vois que vous vous réveillez très tôt pour écrire vos messages anonymes. A moins que la question relative à ma protection vous empêche-t-elle de dormir. Sachez que si je laisse votre message apparaître malgré les idioties qu'il contient, c'est pour montrer aux internautes l'état d'esprit de certaines personnes qui sont, à l'évidence, génées par mon enagement et mon travail. Quelle petitesse d'esprit que de croire qu'il y a derrière cela un "business plan". C'est généralement l'argument de ceux qui n'ont pas d'argument. A quelle belle République vous aspirez mon bonhomme ! A celle où il faudra changer d'identité lorsque l'on fait un travail journalistique ou lorsqu'on exprime des opinions conformes aux valeurs universelles. J'espère pour vous et pour la France que vous n'êtes pas fonctionnaire de l'Etat. Parce que - et pardonnez ce risque que je vais prendre - avec des gens comme vous les casques à pointes peuvent revenir. Allez mon bonhomme, passez de bonnes fêtes quand même et n'abusez pas trop de l'alcool. Vous risqueriez d'avoir, une fois dans votre vie, un peu de courage.MS

mehdi 04/12/2007 15:33

Sifaoui le harki,qu'Allah te maudisse, les kouffar ne te protègeront pas toujours, et tu découvrira bientot le triste sort qui attend tous les traitres !

louisa 28/11/2007 18:19

Vous avez tout à fait raison de lui écrire et meme vous devriez vous rendre devant la justice pour denoncer leurs agissements et réclamer (à nouvceau) votre protection. Je suis sûre que vous gagnerez...Qu'Allah vous protège Amine

jo 28/11/2007 17:35

Mr Sifaoui, je suis vos reportages et vos investigations depuis quelques années et j'apprécie la justesse et la pertinance de toutes vos enquêtes.Vous êtes un journaliste comme il n'en existe plus, je tiens à saluer votre courage et votre sens du patriotisme.Mais je vous avoues que je pense que vous allez souvent un peu loin et je ne suis pas sûr que votre travail soit  apprécié à sa juste valeur et je ne suis pas sûr qu'au nom de la vérité vous devez en permanence exposer votre vie.Je vous souhaite bon courage et j'espère que vous serez entendue par le Président.Ps: Si il ya une pétition, sachez que je serais le 1er signataire

Christian 28/11/2007 07:14

Bonjour,Vous devenez génant. Traquer l'islamiste fondamentaliste est bien vu car il est le bouc émissaire des malheurs qui frappe le monde entier, il a bon et large dos. Mais mettre ses doigts dans la mélasse des bonnes vielles magouilles maffieuses c'est autre chose. Avec ce reportage vous démontrez que si une certaine délinquance sévit c'est parce qu'elle est protégée et qu'elle doit rapporter un peu plus, politiquement et financièrement, que ce qui distribué à quelques fonctionnaires de bases.Protégez-vous, car je n'aimerai pas aller fleurir votre sépulture à chaque date anniversaire de votre exécution en me demandant qui avait le plus intéret à vous voir disparaitre. Restez vivant pour porter cette vérité qui fait honneur à votre profession. Les valets qui pérorent dans la lucarne n'ont pas besoin de protection et ils nous font la honte.Cordialement

mohamed sifaoui 28/11/2007 12:34

mehdi 28/11/2007 00:26

En regardant le reportage dans l'emission "droit de savoir", je me suis dit que vous etes soit un fou, soit un idealiste, peut être même les deux.Je vous souhaite beaucoup de courage et de chance à vous et a votre famille. En esperant que les autorités joue pleinement leur rôle, et que les personnes que vous avez filmé à visage decouvert, soit plus des parleurs que des tueurs...Que dieu vous protege...

setbon 28/11/2007 00:22

je suis completement d accord avec mrs mohamed sifaouiqui risque ca vie a la place d autres qui n assument pas leur responsabilitees ni leur obligation quel drole de president avons nous la ces propres mots et slogant recompensons le travaille par le travaille et ce permet d invitee un artiste de notoriete malheureusement connue qui pratique la non declaration de ses employer qu elle triste vie que nous vivons

Kmashastra 28/11/2007 00:20

Bravo pour votre courage,en esperant que votre demande soit entendue.Bonne chance pour la suite.

Axel 27/11/2007 10:27

Bon courage, Monsieur Sifaoui, je vais relayer l'info.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents