Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Mohamed  Sifaoui

Blog de Mohamed Sifaoui

- Des opinions qui refusent la compromission -


A l'adresse des salafistes : Soyez cohérents !

Publié par mohamed sifaoui sur 21 Septembre 2007, 09:42am

Catégories : #mohamed-sifaoui

  Voilà ce que je pense !

 

Commenter cet article

louisa 24/09/2007 08:18

C'est simple, tant que des musulmans qui ne comprendront rien à l'Islam auront la parole, les jeunes seront embrigadés. C'est à l'état français de s'occuper de la misère et du chomage parceque si la communauté musulmane pouvait faire ce qu'elle voulait en france, elle s'occuperait plus de construire une maison au bled et de construire leur pays pour y vivre, au lieu d'y avoir vu s'y installer les extremistes parceque c'est le retour au pays de la communanuté musulmane de france qui n'est pas desirée ni par l'état français qui y voit une perte de main d'oeuvre, ni par les extremistes qui y voient une perte d'electeurs.Qu'Allah vous protège Amine

Christian Deguilhen 22/09/2007 20:54

Excellent. Continuez, vous êtes un peu le porte parole de personnes comme moi qui n'ont pas assez accès aux médias.YouTube permet de voir et revoir d'autres de vos interventions. Donnez-nous les références d'autres journalistes ou/et intellectuels qui tiennent des discours similaires aux vôtres.Très cordialement

Dominique 21/09/2007 18:30

Bonjour,C'est par le blog de Firmin que je prends connaissance du votre.Je suis française compagne d' un algérien kabyle.J'ai donc découvert ce pays en 2002, et chaque année depuis j'y retourne. Parce que là-bas vit maintenant ma famille de coeur. A vrai dire, dès que j'ai mis le pied sur la terre d'Algérie, à Béjaïa, cela a été un véritable coup de foudre. Et je souffre, j'angoisse, je me sens déchirée, parce que j'y ai des gens chers, des amis, tout comme mes filles qui y ont été acceptées comme les filles de mon mari. Quand de nouveau les attentats éclatent, quand de nouveau ressurgissent les sanguinaires, les barbares, les assassins, j'ai envie de hurler...Quand, mais quand réagirons-nous ? Combien de corps explosés, de femmes égorgés, de bébés massacrés ? Quand nous rendrons-nous compte qu'il n'y a que la méditerranée qui nous sépare ? Je suis maintenant une émigrée-immigrée partagée entre deux continents, y ayant de toute façon une partie de mon coeur et de mon âme de chaque côté. 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents